Augmentation des intoxications liées aux champignons

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 23 octobre 2019 - 20:50
Image
Des ramasseurs de champignons en forêt de Clairmarais dans le Pas-de-Calais, le 20 octobre 2012
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Des ramasseurs de champignons en forêt de Clairmarais dans le Pas-de-Calais, le 20 octobre 2012
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives

Les intoxications liées à la consommation de champignons sauvages ont "fortement augmenté" ces deux dernières semaines, avertit l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), qui appelle "à la vigilance" les amateurs de cueillette.

Les conditions météorologiques, plus fraîches et humides, ces quinze derniers jours, ont favorisé la pousse des champignons, souligne l'Anses dans un communiqué.

Ces deux dernières semaines, 493 cas d'intoxications ont été signalés aux centres antipoison, dont un cas grave confirmé mais aucun décès. De juillet à début octobre, les centres antipoison avaient enregistré un nombre de cas variant de 4 à 90 par semaine.

Ces intoxications sont susceptibles de provoquer des troubles digestifs sévères, des atteintes du foie pouvant nécessiter une greffe, et peuvent même être mortelles.

L'Anses et la Direction générale de la Santé (ministère) rappellent toute une série de conseils de prudence: ne ramasser que les champignons que l'on connaît parfaitement et, au moindre doute, faire contrôler la récolte par un spécialiste (pharmacien, société de mycologie, etc).

Mais aussi cueillir uniquement des spécimens en bon état et complets, afin d'en permettre l'identification.

Les champignons sauvages ne doivent pas être mangés crus et ne doivent jamais être proposés aux enfants.

L'Anses recommande aussi de photographier sa cueillette avant cuisson. En cas de problème, la photo pourrait être utile au toxicologue du centre antipoison pour décider du traitement adéquat, en lui permettant d'identifier le champignon ingéré, note-t-elle.

Les symptômes commencent généralement à apparaître dans les 12 heures après la consommation.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.