Le "Marrakech du rire" de Jamel Debbouze a-t-il truqué ses images?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Le "Marrakech du rire" de Jamel Debbouze a-t-il truqué ses images?

Publié le 09/07/2018 à 12:48 - Mise à jour à 12:56
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

"Jamel et ses amis au Marrakech du rire 2018" a été diffusé jeudi soir sur M6. Mais un téléspectateur attentif a noté lors d'un plan large du public, vu de dos, que l'image avait été manipulée pour montrer une assistance nombreuse. Difficile de confirmer avec certitude l'intention malveillante pour un programme qui a réalisé un score médiocre côté audimat.

C'est l'acuité de l'oeil d'un téléspectateur qui a permis de découvrir le petit "tour de passe-passe" télévisuel. Un certain "Lotfi" a remarqué lors de la diffusion de Jamel et ses amis au Marrakech du rire 2018 diffusé jeudi 5 sur M6 qu'une image du public avait été modifiée.

Dans le but de faire croire que les spectateurs étaient plus nombreux que la réalité, un plan montrant le public de dos a été "dédoublé" soit littéralement dupliqué à l'écran. L'internaute a publié une capture de son écran de télévision qui ne laisse guère de doute sur le stratagème, notamment via un homme portant un t-shirt à l'inscription reconnaissable.

Beau coup d'œil en tout cas pour ce téléspectateur qui est tombé dessus à 23h, lorsque l'humoriste ventriloque Jeff Panacloc finissait son passage.

Si certains internautes ont expliqué qu'il s'agissait probablement d'un "bug" technique, cette explication semble peu probable car les deux images dupliquées ne sont pas inversées (comme le prouve l'inscription sur le t-shirt) mais bien juxtaposées.

Contactée par la presse, la production du festival n'a pas donné suite aux demandes d'explication.

Difficile en l'état de confirmer si l'événement a fait un bide côté public (dans la salle), nécessitant une telle manipulation. Par contre, côté télévision, l'échec du programme ne fait aucun doute: avec seulement 2,6 millions de téléspectateurs (soit un modeste 14,0% de part de marché, une performance médiocre pour M6), le Marrakech du rire perd 800.000 téléspectateurs sur un an, son pire score depuis 2012, alors qu'aucun match de foot de la Coupe du monde n'était diffusé au même moment.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le festival chaperonné par Jamel Debbouze n'a pas eu le succès escompté.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-