Prince Harry : des employés de sa start-up BetterUp se plaignent de leur direction

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 10 mai 2022 - 12:45
Image
Harry, duc de Sussex, est CIO de BetterUp
Crédits
John Lamparski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Le Prince Harry est chief Impact Officer de la start-up BetterUp.
John Lamparski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Mauvaise publicité pour la start-up BetterUp, dans laquelle le Prince Harry s’est beaucoup investi ces derniers mois. Certains employés, coachs en développement personnel, déversent leur rancœur dans un journal britannique et dénoncent les méthodes de l'entreprise.

Depuis 2021, le duc de Sussex est également « directeur de l’impact » de BetterUp. Cette application de coaching pour le bien-être au travail rencontre un grand succès. À tel point qu’elle semble oublier de prendre soin de ses propres collaborateurs. Un comble...

Ce que les employés remettent en cause, c’est d'abord leur rémunération, mais aussi l’une des évolutions de l’application. Les 2000 coachs qui collaborent au projet pourraient bientôt être notés par leurs clients. Rien de très surprenant, dans un monde où chacun, du livreur au médecin, est noté, critiqué et évalué en permanence. Mais ces coachs de BetterUp ne l’entendent pas de cette oreille : ils estiment dégradant le fait d’être évalué, d’autant plus que la note attribuée pourrait avoir une incidence sur leurs émoluments. « Ils ont fait de nous une marchandise, mon cœur est brisé », se plaint l’un des coachs de BetterUp dans le Daily Beast.

La direction de BetterUp fait marche arrière

Face aux remous provoqués par le déploiement de cette nouvelle politique, la direction de la start-up a fait marche arrière sur certaines dispositions. Mais le mal est fait pour certains salariés. Gageons cependant que cet épisode ne devrait pas faire grand mal à l’entreprise, dont le Prince Harry est CIO (Chief Impact Officer) : évaluée à plus de cinq milliards de dollars, elle a notamment réussi à attirer dans ses filets de beaux clients tels que Facebook et Airbnb.

À LIRE AUSSI

Image
louis vuitton
Grève des salariés de Louis Vuitton contre la réorganisation du travail
Alors que les patrons du web dégringolent dans le classement des plus riches de la planète, le fondateur de LVMH Bernard Arnault, milliardaire passé deuxième dans cett...
15 février 2022 - 11:30
Société
Image
Capgemini grève
Grève chez Capgemini : de trop faibles augmentations salariales, malgré la rentabilité du groupe
Jeudi 14 avril dernier, une intersyndicale (regroupant CFDT, CGT, FO, Unsa, Usapie et Solidaires) des salariés de Capgemini, regroupant entre 1 500 et 1 800 personnes,...
19 avril 2022 - 13:20
Société
Image
Caliméro, c'est ce petit poussin noir avec qui la vie est "vraiment trop inzuste"
Syndrome de Caliméro  : comment aider un collègue qui se plaint sans cesse  ?
Votre collègue se plaint sans cesse et vous avez le sentiment qu’il vous communique ses ondes négatives ? Et s’il était victime du syndrome de Caliméro ? Voici comment...
13 avril 2022 - 12:18
Lifestyle

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.