Zahia Dehar se confie sur son passé d'escort-girl

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Zahia Dehar se confie sur son passé d'escort-girl

Publié le 21/11/2017 à 12:09 - Mise à jour à 12:19
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Zahia Dehar s'est confiée sur son passé d'escort-girl et sur le scandale qui avait secoué le football français il y a sept ans. Si elle a très mal vécu d'être "Zahia la pute", elle a finalement su rebondir et ne plus tenir compte des critiques.

Zahia Dehar s'est confiée sans tabou sur son passé d'escort-girl dans une interview, intitulée "C'est qui la pute?", dans l'édition hivernale du magazine Antidote. La brune, aujourd'hui âgée de 25 ans, s'était fait connaître en 2010 alors que des footballeurs français avaient été accusés d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec elle alors qu'elle était mineure.

"On me traitait de pute très jeune déjà", a expliqué celle qui s'est sentie différente dès l'enfance. "J'étais jeune et je voulais avoir des relations sexuelles. Je ne voulais pas rester vierge. Et puis je me suis dit: +j'ai quoi comme possibilités?+", a-t-elle poursuivi.

Elle a donc commencé très jeune dans le milieu de l'escorting, en réussissant à le cacher à sa mère. "Je n'ai jamais voulu changer. J'entendais pute partout, mais je m'en fichais", a confié celle qui a reçu des insultes quotidiennement lorsque le scandale avec les footballeurs français a éclaté, elle avait alors 18 ans.

> A voir aussi: Scandaleuse, populaire et sexy: Zahia Dehar fête ses 25 ans (DIAPORAMA)

Cette période a tout de même été difficile pour la jeune femme qui a eu des "pensées sombres". "Je ne voyais plus mon avenir, plus de possibilités", a-t-elle indiqué. A ce moment là, elle se faisait régulièrement appeller "Zahia la pute", une souffrance. Elle a depuis arrêté cette activité qu'elle n'aura pratiqué"pendant presque un an" et pour laquelle elle sera pourtant "cataloguée".

Mais cette mauvaise passe est désormais loin derrière elle. Elle a su rebondir sur le scandale et lancer sa propre marque de lingerie. Elle s'est même lancée dans une carrière de mannequin: elle posera ainsi pour Karl Lagerfeld, Pierre et Gilles, ou encore Bryan Adams.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Zahia a beaucoup souffert de son passé de "pute", mais n'a que faire des critiques dorénavant.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-