Kate Upton, Oscar du meilleur décolleté (DIAPORAMA + VIDEO)

Auteur(s)
Jean-Michel Comte
Publié le 04 mars 2016 - 16:35
Image
Kate Upton Oscars 2016 Vanity Fair
Crédits
©Pascal Le Segretain/Getty Images/AFP
Kate Upton à la fête de "Vanity Fair" après les Oscars, dimanche 28 février.
©Pascal Le Segretain/Getty Images/AFP
La bataille entre Kate Upton et Emily Ratajkowski pour le décolleté le plus photogénique a connu un nouvel épisode à l'occasion de la soirée des derniers Oscars. Avantage à la première, selon de nombreux organes de presse.

Kate Upton est toujours au top. La mannequin rendue célèbre par ses défilés de lingerie et ses couvertures de plusieurs numéros du "Spécial Maillots de bain" du magazine Sports Illustrated, a été l'une des stars les plus remarquées de la récente soirée des Oscars, dimanche 28 février.

Il faut dite que l'actrice de 23 ans (oui, elle fait aussi du cinéma: elle a tenu l'un des trois rôles féminins du film Triple alliance en 2014) avait engagé ce soir-là un duel de décolletés avec l'autre spécialiste du genre bien connue des internautes masculins et des magazines people, la belle Emily Ratajkowski, 24 ans. La bataille a eu lieu lors de la soirée du magazine Vanity Fair après la cérémonie des Oscars, et chacun jugera lequel des deux décolletés méritait l'Oscar de la meilleure mise en valeur -mais de l'avis d'une bonne partie de la presse, c'est la première qui l'a emporté, d'une courte… tête.

Kate Upton avait laissé à la maison, pour cette soirée, son fiancé Justin Verlander, 32 ans, joueur de baseball avec lequel elle est en couple depuis quatre ans. Mais elle s'est bien amusée puisqu'avec d'autres invités célèbres de la soirée, elle a essayé l’application "Face Swap" qui lui a permis de se déguiser virtuellement en Leonardo DiCaprio. "J’ai un look d’enfer en Leo. Eh bien, je suis très heureuse d’avoir gagné l’Oscar. Pour un film dans lequel j’ai à peine parlé, je pense que c’est mérité", a-t-elle plaisanté, référence au rôle de l'acteur comportant peu de dialogues dans The Revenant.

Depuis ses débuts de mannequin en 2008, Kate Upton garde la forme. Et elle vient de révéler un de ses petits secrets pour entretenir son corps de rêve: un peu de musculation. Elle a posté sur son compte Instagram une courte vidéo (à voir ici) où on la voit soulever de la fonte, sous les ordres de son prof de gym, un certain Ben Bruno.

Celui-ci, qui a également publié une vidéo de cette séance sur son compte YouTube (à voir ici), explique que Kate Upton est l'une des rares jeunes starlettes à ne pas craindre la musculation: "Beaucoup de femmes ont peur de soulever des poids parce qu'elles pensent que cela va les muscler et leur donner un look masculin. Tout réside dans le fait de se concentrer sur les bonnes parties du corps à renforcer", a-t-il expliqué sur le fil d'actualité de Yahoo.

(Voir ci-dessous une vidéo de Kate Upton en bikini sous la douche en 2013 pour Sports Illustrated et un diaporama de photos de sa carrière):

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.