"Charlie Hebdo": deux ans après l'attentat, le journal satirique publie un numéro spécial

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 03 janvier 2017 - 18:09
Image
Une de Charlie Hebdo deux ans après
Crédits
©Capture d'écran
"Charlie Hebdo" publie un numéro spécial, deux ans après l'attentat.
©Capture d'écran
Près de deux ans après les attentats commis dans sa rédaction, "Charlie Hebdo" publie un numéro spécial mercredi 4 janvier.

L'humour est toujours là, "2017, enfin le bout du tunnel", titre ironiquement Charlie Hebdo en Une d'un numéro spécial à paraître mercredi 4, près de deux ans après l'attaque qui a fait 11 morts au siège du journal satirique.Le personnage dessiné en Une cherche le bout du tunnel dans le canon d'un fusil, tenu par un homme barbu. Cette couverture du numéro 1.276 est signée du dessinateur Foolz, membre de la nouvelle génération qui anime les pages du journal.  

L'ancienne équipe avait été décimée le 7 janvier 2015: Cabu, Elsa Cayat, Charb, Honoré, Bernard Maris, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Tignous, Georges Wolinski, le garde du corps Franck Brinsolaro et l'agent de maintenance Frédéric Boisseau avaient été tués.  Le policier Ahmed Merabet avait lui été tué près du siège du journal, quelques minutes après. 

"On a vengé le prophète Mohammed! On a tué Charlie Hebdo!", avaient crié les frères Kouachi en quittant les lieux. Les auteurs de la tuerie avaient ensuite affirmé par téléphone à BFM, peu de temps avant leur propre mort le 9 janvier 2015, avoir été missionnés par Al-Qaïda du Yémen (AQPA). 

Un an après l'attentat, le journal avait titré à la Une "1 an après, l'assassin court toujours" sur un dessin représentant un dieu barbu armé d'une kalachnikov. Ce numéro spécial avait été tiré à plus d'un million d'exemplaires. 

Le tout premier numéro qui avait suivi l’attentat avait été tiré à près de 8 millions d’exemplaires. En Une, Luz, un des dessinateurs rescapés, avait représenté le prophéte Mahomet en larmes, brandissant une pancarte "Je suis Charlie". Au-dessus du personnage, il avait écrit, en capitales: "tout est pardonné ".

 

À LIRE AUSSI

Image
David Cameron à la Chambre des communes.
"Charlie Hebdo": des réactions venues du monde entier
Suite à l'attaque extrêmement violente et meurtrière qui a visé "Charlie Hebdo" ce mercredi, plusieurs chefs d'Etat étrangers se sont joints aux représentants politiqu...
07 janvier 2015 - 17:28
Politique
Image
Les deux principaux suspects de l'attentat de "Charlie Hebdo": Chérif et Saïd Kouachi.
Attentat de Charlie Hebdo: ce que l'on sait de Cherif et Saïd Kouachi, les deux principaux suspects
Les deux principaux suspects de l'attentat contre "Charlie Hebdo" Chérif et Saïd Kouachi sont activement recherchés par les services de police. Un troisième suspect s'...
08 janvier 2015 - 08:40
Image
Djamel Beghal.
Djamel Beghal: tout savoir sur le mentor des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly
Un nom ressort des parcours de Chérif Kouachi et de son ami Amedy Coulibaly: Djamel Beghal. C'est cet homme, une figure du djihadisme déjà condamné à plusieurs reprise...
10 janvier 2015 - 15:34
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don