Du #NoTwitterDay au #RudyKissMyAss, le flop des spécialistes de la "désinformation"

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 27 octobre 2023 - 17:50
Image
NoTwitterDay
Crédits
DR
DR

Dans une tribune donnée au "Monde", les fameux "fact-checkers" Tristan Mendès France, Julien Pain et Rudy Reichstadt ont appelé au boycott de Twitter (X) pour le 27 octobre, avec le #NoTwitterDay. Non seulement la démarche est paradoxale, mais leur proposition a reçu aujourd'hui la réponse brûlante des internautes : #RudyKissMyAss.

Fâchés par le trop-plein de liberté qui règne sur Twitter depuis qu'Elon Musk en a fait X, le trio de "spécialistes de la lutte contre la désinformation" — comme présentés par Le Monde — a décidé de protester. Pour lutter contre "désinformation, apologie du terrorisme, pédopornographie, incitation à la violence ou à la haine", ils ont voulu boycotter le réseau... sur le réseau. Pourquoi mettre en avant un mot-dièse tel que #NoTwitterDay si l'idée est de ne pas utiliser X ?

Pour la vidéaste et analyste politique Tatiana Ventôse, c'est clairement idiot : "Heureusement que ces gens sont des demeurés finis, imaginez les dégâts sur la démocratie si les serviteurs de la macronie avaient un cerveau... En ces temps difficiles, célébrons tout de même le fait que l'ennemi est hyper débile !", écrivait-elle le 24 octobre dernier, le lendemain de la publication de la tribune.

Quoi qu'il en soit, les internautes ont vite répondu avec une formule autrement léchée : #RudyKissMyAss. Nul besoin de traduire, l'idée semble claire. À 17 H 30, le #RudyKissMyAss trônait en première position de tendances, avec 242.000 publications, devant le #NoTwitterDay à 62.000.

Les internautes s'en sont donnés à cœur joie. Les publications mettant en exergue les déboires des trois "fact-checkers" sont légion :

Manifestement, les abonnés à la plateforme d'Elon Musk ne voient pas les "spécialistes de la lutte contre la désinformation" d'un bon œil.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.