Google Doodle : la Journée internationale des droits de l'enfant

Auteur(s)
AS
Publié le 20 novembre 2014 - 09:55
Image
Crédits
©Capture d'écran Google
Le Google Doodle de ce jeudi 20 novembre célèbre la Journée internationale des droits de l'enfant.
©Capture d'écran Google
Le moteur de recherche Google consacre ce jeudi 20 son Doodle à la Journée internationale des droits de l'enfant. Cette cause est défendue par l'ONU depuis 1989 et, ce jeudi, la France doit renforcer les droits de l'enfant par la création d'un droit de saisine direct du Comité des droits de l'enfant des Nations Unies par les enfants eux-mêmes.

Ce jeudi 20 novembre Google rappelle aux internautes, via son Doodle, que se tient  la Journée internationale des droits de l'enfant. Ce même jour marque la date anniversaire de la signature de la Convention internationale des droits de l'enfant. C'était il y a 25 ans, le 20 novembre 1989. L'Assemblée générale des Nations Unies achevaient alors la signature de la Convention à New York aux Etats-Unis.

Malgré sa signature à New York, les Etats-Unis, comme la Somalie, n'ont pas ratifié la Convention, mais l'ont seulement signée. Le Soudan du Sud et la Palestine n'ont quand à eux ni signé ni ratifié le texte.

La Convention comporte 54 articles, qui sont autant de rappels du droit à l'éducation, à la protection, aux soins et aux loisirs des enfants du monde, quels que soient leurs origines ou leur sexe.

Ce n'est réellement qu'en 1995 que le Parlement français a décidé de faire du 20 novembre un jour consacré aux droits de l'enfant. L'Unicef est venue appuyer les pouvoirs publics, le ministère de l'Education nationale principalement, dans sa communication et sa mise en place de structures d'aides aux enfants désireux de connaître et faire respecter leurs droits.

La lutte contre l'oppression des enfants et la promotion de leur droit à l'éducation sont une cause qui avance, certes lentement. La mortalité infantile recule et le nombre d'enfants inscrits à l'école progresse.

La jeune Pakistanaise Malala Yousafzaï est devenue un des visages du combat contre l'oppression des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l'éducation. Le 10 octobre, elle a reçu le prix Nobel de la paix à Oslo. Un combat exemplaire, elle qui n'avait alors que 17 ans.

La France doit signer ce jeudi, à l'occasion du 25e anniversaire de la Convention, le "protocole de 2011", qui permet à un enfant de saisir directement le Comité des droits de l'enfant de l'ONU. La secrétaire d'Etat à la Famille, Laurence Rossignol, est à New York pour signer le texte au nom de la France. Une fois le texte ratifié par le Parlement, il deviendra un droit effectif pour les enfants français.

 

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.