Il fait danser le métro parisien (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Il fait danser le métro parisien (VIDEO)

Publié le 20/04/2015 à 14:07 - Mise à jour à 17:12
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Sur la ligne-6 du métro parisien, un homme débarque dans un wagon avec son enceinte et sa bonne humeur. Il est parvenu à faire sourire et danser les voyageurs, créant rapidement le buzz autour de cette vidéo.

Le métro parisien n'est pas connu pour son ambiance chaleureuse. Nombreux sont ceux qui écoutent de la musique, mais sous leur casque, dans leur coin. Et quand quelqu'un entre avec un instrument ou une enceinte, c'est plutôt pour solliciter la générosité des voyageurs. Pas de quoi amuser la galerie.

Dans cette vidéo, un homme est parvenu à dérider et même à faire danser tout un wagon, sur la ligne-6 du métro. Tout cela avec un micro, une enceinte, le tube de Boney M Rasputine, du culot et de la bonne humeur.

Il arrive dans la rame en lançant en français et en anglais: "Bonjour Paris, comment ça va? Je sais il fait froid, on fait toujours la tête à Paris. Alors j'ai décidé d'ambiancer un peu tout ça. Vous dansez, on s'éclate, on profite de Paris".

Si les premières réactions sont assez timides, presque tous les passagers, quel que soit leur âge, finissent par rire, applaudir, danser alors que le train continue sa route. Cette vidéo qui donne le sourire a été publiée le 7 avril dernier. Intitulée "A happier morning in Paris" (un matin plus joyeux à Paris), elle a créé un énorme buzz et a déjà été vue près de 10 millions de fois sur le Net.

Légère déception toutefois, le but poursuivi n'était pas seulement d'apporter la joie à travers le monde. Il s'agissait d'une campagne de communication, très réussie, pour l'application Tracktl, une plate-forme de musique collaborative.

Les participants votent pour leurs morceaux préférés et la playlist ainsi générée peut être utilisée pour l'organisation d'un évènement. Les fondateurs de cette plate-forme ont expliqué au Figaro avoir voulu avec cette vidéo jouer sur "les valeurs de convivialité autour de la musique". Le chauffeur de wagon se nomme Jeremy Angelier, acteur, réalisateur et producteur.

(Voir la vidéo ci-dessous):

 

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sur la ligne-6 du métro parisien, tout un wagon s'est mis à danser.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-