L'Ofalp, nouveau gardien de la liberté de la presse ?

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 18 mars 2024 - 21:55
Image
TP Société française
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Lundi 18 mars, l'Observatoire français des atteintes à la liberté de la presse (Ofalp) a été lancé. Comme son nom l'indique, l'association a pour but de recenser, répertorier et centraliser les données relatives aux entraves à la liberté d'informer et les pressions subies par des journalistes dans l'exercice de leur métier. Beau projet sur le papier.

"Concentration des médias, censures, procédures-baillons, licenciements abusifs, intimidations, convocations par la DGSI, perquisitions, gardes à vue, violences verbales ou physiques… : la liberté de la presse est attaquée de toutes parts.", peut-on lire en préambule de leur manifeste, sur le site internet de l'Ofalp.

L'association fédérera journalistes, organismes spécialisés et parties civiles ; seules les entreprises (même médiatiques) ne pourront pas participer au projet, pour en garantir l'indépendance. Leur mission sera de catégoriser au mieux les atteintes à la liberté de la presse, en quatre groupes : "les atteintes juridiques comme les procédures baillons, l'obstruction au travail d'information, les atteintes à l'intégrité physique et morale des journalistes, les censures et les pressions exercées sur les journalistes ou leurs rédactions".

"Le projet s'inspire notamment d'initiatives qui font un travail d'identification et de recensement des entraves à la liberté d'informer, comme les ONG Freedom House aux Etats-Unis, l'European Centre for Press and Media Freedom (ECPMF) ou le baromètre de la liberté de la presse de l'association Reporters sans frontières (RSF)", explique Lucile Berland, journaliste et membre du bureau de l'association.

L'Ofalp a annoncé travailler à un premier rapport annuel sur les atteintes à la liberté d'informer et à développer d'autres actions de plaidoyer et de sensibilisation.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.