La grosse colère de Laurent Ruquier contre le "journaliste gilet jaune" (vidéo)

La grosse colère de Laurent Ruquier contre le "journaliste gilet jaune" (vidéo)

Publié le 12/03/2019 à 12:42 - Mise à jour à 12:54
© Valery HACHE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le "journaliste gilet jaune" plus connu sur YouTube sous le nom de Isadora Duncan a été pris à partie par Laurent Ruquier dans une vidéo dévoilée jeudi 7. L'animateur aurait été excédé par le harcèlement de ce "journaliste".

Laurent Ruquier a perdu son sang froid face à celui connu comme le "journaliste gilet jaune" dans une vidéo diffusée jeudi dernier sur YouTube.

Suivi par cet homme, qui se fait appeler Isadora Duncan, le présentateur a vu rouge et l'a poussé à plusieurs reprises, le menaçant notamment d'"appeler les flics".

Cela n'a visiblement pas effrayé celui qui se présente comme un journaliste qui a continué à le filmer, voulant obtenir de lui une réaction sur le mouvement des gilets jaunes.

A voir aussi: Mahjoubi interpellé par le même "Gilet jaune" antisémite et complotiste qu'Apathie (video)

Après avoir demandé à des témoins de la scène de le "séparer" du youtubeur, l'animateur est finalement parti.

"Laurent, j’ai une question pour toi… Est-ce qu’on pourrait faire une photo où tu serais nu sur une grande peau de bête?", lui a lancé le vidéaste ironique avant qu'il ne soit interpellé par un avocat qui passait par là.

Ce n'est pas la première fois que Laurent Ruquier croise la route de ce personnage controversé, comme en attestent deux vidéos aussi disponibles sur sa chaîne YouTube.

La vidéo de l'emportement de Laurent Ruquier a par ailleurs été diffusée sur BFMTV, ce qui a provoqué la colère de l'animateur. "Vous n’avez aucune honte de relayer la vidéo d’un harceleur antisémite et homophobe? Tout est donc vraiment bon pour un clic", a-t-il écrit sur Twitter.

Isadora Duncan n'en est pas à son premier coup d'éclat. Il a d'ailleurs été très critiqué pour ses propos à Mounir Mahjoubi, jugés antisémites. En janvier dernier, Jean-Michel Apathie dénonçait "une forme de violence inadmissible" après avoir été lui-même le sujet de l'une des vidéos du youtubeur taxé de complotisme.

A lire aussi:

ONPC - Miss France et "relance de la natalité": Laurent Ruquier taxé de sexisme (vidéo)

Le RN et Marine Le Pen pas si représentatifs des Gilets jaunes (sondage)

"Gilets jaunes": mobilisation au plus bas une semaine avant la fin du grand débat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Laurent Ruquier a perdu son sang froid face au "journaliste gilet jaune".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-