La grosse colère de Laurent Ruquier contre le "journaliste gilet jaune" (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 12 mars 2019 - 13:42
Image
Laurent Ruquier au festival de Cannes, le 19 mai 2016
Crédits
© Valery HACHE / AFP/Archives
Laurent Ruquier a perdu son sang froid face au "journaliste gilet jaune".
© Valery HACHE / AFP/Archives

Le "journaliste gilet jaune" plus connu sur YouTube sous le nom de Isadora Duncan a été pris à partie par Laurent Ruquier dans une vidéo dévoilée jeudi 7. L'animateur aurait été excédé par le harcèlement de ce "journaliste".

Laurent Ruquier a perdu son sang froid face à celui connu comme le "journaliste gilet jaune" dans une vidéo diffusée jeudi dernier sur YouTube.

Suivi par cet homme, qui se fait appeler Isadora Duncan, le présentateur a vu rouge et l'a poussé à plusieurs reprises, le menaçant notamment d'"appeler les flics".

Cela n'a visiblement pas effrayé celui qui se présente comme un journaliste qui a continué à le filmer, voulant obtenir de lui une réaction sur le mouvement des gilets jaunes.

A voir aussi: Mahjoubi interpellé par le même "Gilet jaune" antisémite et complotiste qu'Apathie (video)

Après avoir demandé à des témoins de la scène de le "séparer" du youtubeur, l'animateur est finalement parti.

"Laurent, j’ai une question pour toi… Est-ce qu’on pourrait faire une photo où tu serais nu sur une grande peau de bête?", lui a lancé le vidéaste ironique avant qu'il ne soit interpellé par un avocat qui passait par là.

Ce n'est pas la première fois que Laurent Ruquier croise la route de ce personnage controversé, comme en attestent deux vidéos aussi disponibles sur sa chaîne YouTube.

La vidéo de l'emportement de Laurent Ruquier a par ailleurs été diffusée sur BFMTV, ce qui a provoqué la colère de l'animateur. "Vous n’avez aucune honte de relayer la vidéo d’un harceleur antisémite et homophobe? Tout est donc vraiment bon pour un clic", a-t-il écrit sur Twitter.

Isadora Duncan n'en est pas à son premier coup d'éclat. Il a d'ailleurs été très critiqué pour ses propos à Mounir Mahjoubi, jugés antisémites. En janvier dernier, Jean-Michel Apathie dénonçait "une forme de violence inadmissible" après avoir été lui-même le sujet de l'une des vidéos du youtubeur taxé de complotisme.

A lire aussi:

ONPC - Miss France et "relance de la natalité": Laurent Ruquier taxé de sexisme (vidéo)

Le RN et Marine Le Pen pas si représentatifs des Gilets jaunes (sondage)

"Gilets jaunes": mobilisation au plus bas une semaine avant la fin du grand débat

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.