Le CSA épingle la radio NRJ pour des blagues sexistes dans l'émission de Cauet

Le CSA épingle la radio NRJ pour des blagues sexistes dans l'émission de Cauet

Publié le 02/10/2016 à 10:11 - Mise à jour à 10:12
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le CSA a mis en demeure NRJ jeudi, jugeant que les animateurs et participants à l'émission "C Cauet" avaient commis "de graves manquements au respect de l'image des femmes et à la protection" de la jeunesse.

Le Conseil de Surveillance de l'Audiovisuel (CSA) a mis en demeure, jeudi 28 septembre, le groupe NRJ pour de "graves manquements concernant le respect de l'image des femmes" et "la protection de l'enfance" dans certains numéros de l'émission de radio C Cauet.

L'organe de surveillance a "constaté de graves manquements aux dispositions relatives au respect de l'image des femmes et à la protection de l'enfance et de l'adolescence pour le programme radiophonique +C Cauet+, lors des émissions des 17 décembre 2015, 5 février 2016 et 4 mars 2016", selon un communiqué mis en ligne samedi. Et d'ajouter: "faute de se conformer à l’avenir aux dispositions de la loi du 30 septembre 1986 (…) et à ses obligations conventionnelles, la société NRJ pourrait faire l’objet d’une procédure de sanction".

Cette émission, qui date de 2010, est animée par Sébastien Cauet. Elle se déroule du lundi au vendredi de 19h à 22h. Le site spécialisé OZAP a identifié les séquences pointées du doigt par le CSA. Dans l'une d'elle, l'animateur avait proposé un jeu à son équipe autour de l'élection de Miss France : chaque personne devait répondre à une question sur l'élection et si elle gagnait, elle devait poster sur Twitter un message de soutien à l'une des candidates du concours. Au contraire, si elle perdait, elle devait poster sur le réseau social, un message débutant par "je mettrais bien une pétée à…".

S'en était suivi des propos scabreux, irrespectueux et sexistes tout au long de l'émission à l'antenne comme sur les réseaux sociaux, ce qui a particulièrement déplu au gendarme du PAF.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Conseil de Surveillance de l'Audiovisuel (CSA) a mis en demeure, jeudi 28 septembre, le groupe NRJ pour de "graves manquements concernant le respect de l'image des femmes".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-