Les médias ont une vision biaisée de ce qui se passe sur Twitter : la plateforme n’est pas si polarisée

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 23 février 2021 - 12:20
Image
 Ignorer les insultes, se montrer courtois avec ses détracteurs : voici les conseils de Gilles Babinet pour une navigation sereine sur la Toile
Crédits
Freestocks / Unsplash
La plupart des discussions et des tweets concernaient des sujets non polémique
Freestocks / Unsplash

Grâce à un logiciel développé par l’agence de communication Majorelle, on peut connaître un peu mieux les “twittos”, leur comportement et leurs caractéristiques. Malgré ce qui est souvent affirmé à propos de Twitter, présenté comme un “far west” violent sans foi ni loi, ce logiciel a démontré qu’il existe une vraie représentativité socioprofessionnelle sur cette plateforme, et donc une polarisation politique pas si extrême.

Il n’existe pas autant de contenu politique ni de polarisation sur Twitter

Selon l’analyse de Majorelle, en prenant un échantillonnage aléatoire de 100 000 comptes français représentatifs (par région et par âge) fournis et anonymisés par Twitter, il est possible de remettre en cause plusieurs idées reçues. Par exemple, Twitter est en réalité peu politisé: 96,3 % des 2,5 millions de membres actifs suivent moins de trois personnalités politiques et 94,6 % suivent moins de trois comptes de médias.
Il y aurait, selon l'étude, autant d’agriculteurs, enseignants, juristes, etc, sur Twitter, dans des proportions représentatives de la société. Les journalistes seraient par contre particulièrement surreprésentés sur le réseau social.
Même constat concernant la polarisation des opinions et les contenus haineux, qui selon l'étude, ne représentent qu’une faible proportion. Par exemple, pour prendre un exemple récent, les commentaires antisémites liés à l’élection de Miss France ne représentaient que 1% des tweets au sujet de l’élection. La plupart des discussions et des tweets concernaient des sujets non polémiques. Selon Sacha Mandel, qui codirige Majorelle  p  « Les médias ont une vision biaisée de ce qui se passe sur Twitter, qui est liée à un biais d’audience et dépend des comptes suivis ».

Ce type d’analyse pourrait servir à mieux comprendre le ressenti de la population française sur différentes questions

Lucy, le logiciel qui a permis cette analyse, se veut aussi une nouvelle solution pour mieux connaître la société française. Pour Sacha Mandel « L’objectif est de pouvoir aider les acteurs privés - pas des partis politiques ou des politiciens - avec un outil pouvant être utilisé sous licence de manière autonome ou assistée, ainsi que pour mener diverses études sur des sujets précis ».

À LIRE AUSSI

Image
Around 170,000 people followed at least one of the pages linked to an Indonesian group accused of spreading hate speech and fake news
En Australie, il n’est plus possible de lire ou de partager des actualités sur Facebook
La nouvelle fait polémique dans le monde entier: désormais, les Australiens ne trouveront plus d'actualités sur Facebook. Même depuis la France, lorsque l’on essaie de...
19 février 2021 - 11:40
Culture
Image
clubhouse
Vie privée : Clubhouse oblige à partager les contacts de son téléphone et offre des suggestions de contacts suspectes
Nous vous avons déjà parlé de Clubhouse, le nouveau réseau social “vocal” qui permet aux chanceux (surtout des célébrités) qui ont reçu une invitation de discuter en g...
16 février 2021 - 11:29
Culture
Image
Spotify comptait 83 millions d'abonnés payants fin juin 2018
Streaming musical : L’application Spotify pourrait bientôt vous écouter
Le streaming musical et Spotify en tête, ont sauvé l’industrie de la musique, en permettant, à travers les abonnements aux plateformes de streaming, de monétiser les c...
03 février 2021 - 12:44
Culture

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.