Les médias ont une vision biaisée de ce qui se passe sur Twitter: la plateforme n’est pas si polarisée

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Les médias ont une vision biaisée de ce qui se passe sur Twitter: la plateforme n’est pas si polarisée

Publié le 23/02/2021 à 11:20
Freestocks / Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Grâce à un logiciel développé par l’agence de communication Majorelle, on peut connaître un peu mieux les “twittos”, leur comportement et leurs caractéristiques. Malgré ce qui est souvent affirmé à propos de Twitter, présenté comme un “far west” violent sans foi ni loi, ce logiciel a démontré qu’il existe une vraie représentativité socioprofessionnelle sur cette plateforme, et donc une polarisation politique pas si extrême.

Il n’existe pas autant de contenu politique ni de polarisation sur Twitter

Selon l’analyse de Majorelle, en prenant un échantillonnage aléatoire de 100 000 comptes français représentatifs (par région et par âge) fournis et anonymisés par Twitter, il est possible de remettre en cause plusieurs idées reçues. Par exemple, Twitter est en réalité peu politisé: 96,3 % des 2,5 millions de membres actifs suivent moins de trois personnalités politiques et 94,6 % suivent moins de trois comptes de médias.
Il y aurait, selon l'étude, autant d’agriculteurs, enseignants, juristes, etc, sur Twitter, dans des proportions représentatives de la société. Les journalistes seraient par contre particulièrement surreprésentés sur le réseau social.
Même constat concernant la polarisation des opinions et les contenus haineux, qui selon l'étude, ne représentent qu’une faible proportion. Par exemple, pour prendre un exemple récent, les commentaires antisémites liés à l’élection de Miss France ne représentaient que 1% des tweets au sujet de l’élection. La plupart des discussions et des tweets concernaient des sujets non polémiques. Selon Sacha Mandel, qui codirige Majorelle  p  « Les médias ont une vision biaisée de ce qui se passe sur Twitter, qui est liée à un biais d’audience et dépend des comptes suivis ».

Ce type d’analyse pourrait servir à mieux comprendre le ressenti de la population française sur différentes questions

Lucy, le logiciel qui a permis cette analyse, se veut aussi une nouvelle solution pour mieux connaître la société française. Pour Sacha Mandel « L’objectif est de pouvoir aider les acteurs privés - pas des partis politiques ou des politiciens - avec un outil pouvant être utilisé sous licence de manière autonome ou assistée, ainsi que pour mener diverses études sur des sujets précis ».

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La plupart des discussions et des tweets concernaient des sujets non polémique

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-