Montréal : ouverture de la grande finale ESWC 2015 Counter-Strike :GO

Auteur(s)
RT
Publié le 09 juillet 2015 - 16:49
Image
Counter-Strike G:O ESWC 2015
Crédits
©Artubr/Flickr
Des joueurs de Counter-Strike en pleine action (photo d'illustration).
©Artubr/Flickr
Montréal accueille la douzième Grande Finale ESWC (Electronic Sports World Cup, ou Coupe du Monde des Jeux Vidéo) 2015 Counter-Strike:Global Offensive. Il s'agit d'un jeu de tir à la première personne par équipe. Le tournoi commence ce jeudi soir et prendra fin dimanche 12.

Ce jeudi soir s’ouvre la douzième Grande Finale ESWC (Electronic Sports World Cup, ou Coupe du Monde des Jeux Vidéo) 2015 Counter-Strike:Global Offensive à Montréal (Canada). Le tournoi, le plus grand du genre jamais organisé sur le territoire nord-américain, a lieu dans le cadre du Mondial des Jeux Loto-Québec et de l’ouverture du Festival Juste pour Rire. Il prendra fin dimanche 12.

Fort de 6,5 millions de joueurs actifs par mois, Counter-Strike:GO est un jeu de tir à la première personne multi-joueurs. Le fonctionnement de base est identique aux autres versions de Counter-Strike: les joueurs sont divisés en deux équipes. Il y a les terroristes et les antiterroristes. Les premiers doivent poser une bombe et les seconds les en empêcher. Un autre de cas de figure existe, dans lequel les terroristes doivent capturer des otages et les autres les libérer. 

Les parties compétitives de CS:GO sont jouées en 30 manches. À la mi-temps des 15 manches jouées, les deux équipes changent de côté, les contre-terroristes (CT) deviennent terroristes (T) et inversement. Si, à la fin des 30 manches, les deux équipes sont à scores égaux,  de nouvelles manches sont jouées, dont les règles diffèrent selon les tournois.

Cette année, les favoris du tournoi mixtes sont les Suédois de NIP, les Ukrainiens de Na’Vi et les Français d’EnVy. Ils devront faire leurs preuves face à la Team Liquide des Etats-Unis, aux Keyd Stars du Brésil et aux Renegades d’Australie. Le tournoi féminin verra, quant à lui, s'affronter les Françaises de la Team ACER, actuelles championnes du monde, celles du melty eSportClub, les Finlandaises du LGB eSports ou encore les Américaines de Counter Logic Gaming.

Les huit premières équipes du tournoi mixte se partageront 75.000 dollars américains (près de 68.000 euros), tandis que les quatre premières équipes du tournoi féminin se répartiront 15.000 dollars américains (près de 13.600 euros). 

Pour suivre l'évolution du tournoi en temps réel, rendez-vous sur le site internet de l'ESWC 2015 CSGO ou le compte Twitter de l'ESWC.

(Voir ci-dessous l'arbre des rencontres):

 

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.