Pierre Desproges, quelques-unes de ses meilleures citations

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 18 avril 2018 - 13:47
Image
Pierre desproges
Crédits
©Isabelle Alexandre/AFP
Pierre Desproges était célèbre pour son humour grinçant et provocateur.
©Isabelle Alexandre/AFP

Son humour grinçant reste inégalé. Pierre Desproges est décédé le 18 avril 1988 d'un cancer des poumons. Il s'est notamment illustré avec des thèmes souvent évités par les autres humoristes de son époque.

Sa remarquable aisance littéraire était au service d'un humour grinçant , cinglant et parfois absurde. La France rend hommage ce mercredi 18 à Pierre Desproges, 30 ans après sa disparition des suites d'un cancer. L'humoriste s'était d'ailleurs payé le luxe d'en rire à de multiples reprises, déclarant à ce sujet que "plus cancéreux que moi, tumeur".

Anticonformiste, provoquant mais réfléchi, Pierre Desproges n'était jamais avare de bons mots, et s'est notamment illustré avec des thèmes souvent évités par les autres humoristes de son époque, prenant à contre-pied certaines positions convenues dans la société. Comme le montre d'ailleurs ces quelques citations:

"Il est plus économique de lire Minute que Sartre. Pour le prix d'un journal on a à la fois La Nausée et Les Mains sales".

"Dieu a dit: «tu aimeras ton prochain comme toi-même». D’abord, Dieu ou pas, j’ai horreur qu’on me tutoie…".

"En temps de paix, les riches auront le droit de prendre la sueur au front des pauvres et en temps de guerre, les pauvres auront le droit de prendre la place des riches... au front également".

"L’intelligence c’est comme les parachutes, quand on n’en a pas, on s’écrase".

"La médecine du travail est la preuve que le travail est bien une maladie".

"Les deux tiers des enfants du monde meurent de faim, alors même que le troisième tiers crève de son excès de cholestérol".

"L'intelligence, c'est le seul outil qui permet à l'homme de mesurer l'étendue de son malheur".

"Les aspirations des pauvres ne sont pas si éloignés des réalités des riches".

"Les étrangers basanés ne font rien qu’à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l’aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil…".

"S'il est vrai que l'humour est la politesse du désespoir, s’il est vrai que le rire, sacrilège blasphématoire que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s'il est vrai que ce rire-là peut parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.