"TPMP": un homme fait irruption sur le plateau, il est viré par la sécurité (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"TPMP": un homme fait irruption sur le plateau, il est viré par la sécurité (vidéo)

Publié le 18/04/2018 à 08:31 - Mise à jour à 08:33
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Certains chroniqueurs de l'émission "TPMP" ont eu une petite frayeur mardi soir lorsqu'un membre du public a fait irruption au milieu du plateau en plein direct. L'inconnu voulait en fait faire la promotion de son commerce. Il a été sorti du plateau sans ménagement par les membres de la sécurité.

L'émission Touche pas à mon poste arrivait à sa fin mardi 17 en début de soirée lorsqu'un événement imprévu est venu perturber le déroulement du programme. Un membre du public a fait irruption en plein milieu du plateau sans autorisation.

Vêtu d'un tee-shirt promotionnel orange, il voulait en fait faire la promotion de son commerce: la friterie du Colisée, située à Lambersart dans le Nord.

A voir aussi: "TPMP" - pour Tex, "on ne peut pas renvoyer quelqu'un pour une blague"

Mais il a rapidement été raccompagné à la sortie sans ménagement par trois agents de sécurité. Certains chroniqueurs n'ont pas caché leur peur face à cet événement inattendu.

Heureusement, invité sur le plateau Kev Adams a su détendre l'ambiance avec Cyril Hanouna. L'humoriste a cependant expliqué les raisons de cette peur soudaine, du moment de flottement qui a ensuite régné sur le plateau mais aussi de l'intervention éclair des membres de la sécurité.

"Il faut expliquer aux téléspectateurs: c'est normal quand quelqu'un arrive du public, on est en plan vigipirate et tout… ça fait peur. Mais ce monsieur le pauvre il voulait juste faire de la pub pour la friterie du Colisée. Donc allez à la friterie du Colisée!", a-t-il lancé.

Si la production de TPMP n'avait pas l'air au courant de la tenue de ce happening, l'homme avait prévu de le faire depuis quelques temps déjà. Le Nordiste avait en effet essayé de le faire la semaine passée. Mais à cause d'un problème de transport il n'avait pas pu arriver à temps pour l'enregistrement de l'émission.

Sur la page Facebook de son commerce, il promettait alors: "la prochaine sera la bonne".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Cyril Hanouna a dû faire face à l'iiruption d'un membre du public sur le plateau de "TPMP", celui-ci a été sorti sans ménagement par la sécurité.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-