Benjamin Biolay accuse Grégoire de plagiat, qui lui répond (vidéos)

Benjamin Biolay accuse Grégoire de plagiat, qui lui répond (vidéos)

Publié le 02/01/2018 à 11:31 - Mise à jour à 11:43
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Il y a de l'eau dans le gaz entre Benjamin Biolay et Grégoire. En effet, le chanteur lyonnais accuse son confrère d'avoir plagié sa chanson "Ton héritage" pour son titre "Mes enfants".

Rien ne va plus entre Grégoire et Benjamin Biolay. Et pour cause, le second accuse le premier d'avoir plagié sa chanson Ton héritage. Le chanteur lyonnais voit en effet des similitudes entre son œuvre et la chanson de Grégoire Mes enfants.

Pour prouver qu'il s'agirait presque d'un plagiat, le chanteur s'est donc amusé à "ajouter le couplet manquant" de la chanson Mes enfants. "Sachez que copier c'est pas beau; Même si travailler c'est trop dur; Qu'entre 100 notes et 3000 mots; Qu'entre les cris et les murmures; Y a moyen de faire un morceau; Surtout pour sa progéniture; Sans faire d'emprunt ou pas trop; Et sans se faire gauler c'est sûr; Qu'il n'y a que la honte qui dure", chantonne Benjamin Biolay sur son compte Instagram.

 

Le couplet manquant de La dernière Chanson De @gregoireoff #nonmaisfranchement

Une publication partagée par Benjamin Biolay (@benjamin_biolay_) le

 

Et de poursuivre: "Vas-y mon Grégoire , dépouille ma chanson. PS: pas beau la captation d’héritage". Ajoutant au passage "je préfère encore qu’il chante Oasis".

"C’est la cour de récré. Des chansons d’un père qui parle à ses enfants, il y en a des milliers à commencer par Mistral gagnant ou Morgane de toi de Renaud. Personne n’a le monopole de ce genre de morceaux. En ce qui me concerne, je me suis inspiré d’un poème de Rudyard Kipling qui date de 1910. Alors, à partir de cette date, personne n’a le droit d’écrire un texte pour son enfant? Et puis dans sa chanson, Biolay parle de lui à sa fille. Moi je donne des conseils universels à mes enfants", s'est défendu Grégoire au Parisien.

Et d'ajouter: "La suite d’accords de nos deux chansons existe depuis des millions d’années et elle n’est pas la même sur tout le morceau. Les mélodies ne sont pas identiques. Et moi c’est un texte récité et lui chanté. Biolay a un refrain et pas moi. La seule ressemblance c’est l’ambiance piano-voix. Il n’y en a pas plus que ça. Ce n’est pas un plagiat". Pour preuve, il a mis en ligne une vidéo où il joue au piano Ton héritage, puis I Will Survive, Le temps des fleurs, Les feuilles mortes et enfin sa propre chanson, Mes enfants, pour montrer que la mélodie est à chaque fois la même.

Des propos auxquels a répondu Benjamin Bioley par le biais d'une story publiée, là encore, toujours sur Instagram, comme l'a repéré BFMTV. "Le maître de musique. Il nie comme jamais. J'en étais sûr mais on s'est bien marrés!", a déclaré le musicien.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Benjamin Biolay accuse Grégoire de plagiat.

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-