États-Unis : Un fermier américain devient célèbre en chantant contre les élites

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 25 août 2023 - 16:20
Image
Oliver Anthony
Crédits
Capture d'écran YouTube
Christopher Anthony Lunsford, fermier américain et auteur de la chanson "Rich Men North of Richmond".
Capture d'écran YouTube

DÉPÊCHE — Publiée sur YouTube le 11 août dernier, "Rich Men North of Richmond" a pris mardi la 1ʳᵉ place du classement Billboard Hot 100 et la tête des ventes. Son auteur-compositeur, Christopher Anthony Lunsford, est un fermier américain absolument inconnu sur le marché, qui chante son aversion pour les élites.

"J'ai vendu mon âme en travaillant tous les jours pendant des heures et des heures pour une paie ridicule. Alors, je peux m'asseoir ici et laisser tomber ma vie, me traîner jusqu'à chez moi et oublier mes soucis. C'est une honte, ce que le monde est devenu pour les gens comme moi, pour les gens comme vous. J'aimerais juste me réveiller, sans que cela soit vrai. Mais ça l'est... Ça l'est, on vit dans le Nouveau Monde."

"Je sais que vous savez"

Ainsi commence la chanson du grand gaillard aux cheveux blonds et à la barbe rousse, habillé d'un T-shirt vert et armé d'une simple guitare. Avec "Rich Men North of Richmond" (capitale de la Virginie située à 175 km au sud de Washington), le chanteur de country pointe du doigt les riches qui cherchent le "contrôle total" : "Ils veulent savoir ce que vous pensez, savoir ce que vous faites. Et ils pensent que vous ne le savez pas, mais je sais que vous le savez", chante-t-il dans son refrain.

Plus loin dans sa chanson, il souhaite que "les politiciens fassent attention aux mineurs, mais pas seulement aux mineurs sur une île, quelque part", faisant probablement référence à l'île d'Epstein. Puis viennent le manque de nourriture, les impôts trop importants, le taux de suicide des jeunes...

Avec tout ça, le jeune fermier a fait fureur sur les réseaux sociaux et les plateformes d'écoute, allant jusqu'à détrôner Taylor Swift sur le classement. Du jamais vu pour quelqu'un qui n'était même pas apparu dans un hit-parade ou autre avant ça, si l'on en croit le Billboard lui-même.

"On ne feint pas l'authenticité"

Résultat, tout le monde parle de sa chanson. The Guardian considère que Christopher Anthony Lunsford puise ses idées dans l'imagerie conservatrice, tandis que The New York Post surnomme son titre "l’hymne politique des cols bleus".

Du côté des conservateurs, justement, c'est une tout autre histoire. Là, on encense son "hymne des Américains oubliés depuis longtemps par notre gouvernement".

Interrogé par Rolling Stones, l'intéressé explique : ma "chanson a touché des millions de personnes à un niveau si profond parce qu’elle est chantée par quelqu’un qui ressent les mots au moment même où ils sont chantés. Pas de montage, pas d’agent, pas de conneries. Juste un idiot et sa guitare. Le style de musique dont nous n’aurions jamais dû nous éloigner."

Sur Instagram, le célèbre podcasteur Joe Rogan résume : "J'adore cette chanson. On ne feint pas l'authenticité, et lui en a en abondance."

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.