"Gilets jaunes" : Buzyn appelée à "lever le voile" sur le nombre de blessés

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 06 février 2019 - 16:00
Image
Jérôme Rodrigues (g) au côté d'un autre "gilet jaune" blessé à l'oeil, à Paris, pour la marche contre les violences policières, le 2 février 2019
Crédits
© Zakaria ABDELKAFI / AFP
Jérôme Rodrigues (g) au côté d'un autre "gilet jaune" blessé à l'oeil, à Paris, pour la marche contre les violences policières, le 2 février 2019
© Zakaria ABDELKAFI / AFP

Une centaine de personnalités réclament à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, de "lever le voile" sur "le nombre de manifestants et de membres des forces de l'ordre" hospitalisés depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", dans une tribune publiée mercredi sur Mediapart.

Parmi les signataires, le journaliste Edwy Plenel, l'écrivaine Annie Ernaux, l'acteur Swann Arlaud ou encore la cinéaste Dominique Cabrera qui, aux côtés de syndicalistes, de sociologues, etc., dénoncent "l'épisode de répression le plus violent depuis 1968" à l'œuvre selon eux "dans les rues de France".

"Une marseillaise est décédée, Zineb Redouane, des lycéens ont été éborgnés, des ados sont mutilés, des femmes et des hommes apprennent à vivre avec des gueules cassées, avant des mois, voire des années, de réparations esthétiques", s'indignent-ils, en référence aux dégâts causés par l'utilisation controversée du lanceur de balle de défense (LBD) et de grenades lacrymogènes par les forces de l'ordre durant les manifestations de "gilets jaunes".

"Choqués" par le "silence" de "l'administration de la santé publique", ils demandent à "l'État, et en particulier au ministère de la Santé (...), de lever le voile maintenant sur le nombre de manifestants et de membres de forces de l’ordre" hospitalisés depuis le 17 novembre 2018 et "le type de blessures dont ils souffraient".

Mais aussi sur le nombre de personnes "qui ont subi des dommages irréversibles (éborgnement, diminution de l'acuité visuelle, surdité, diminution de l'acuité auditive, amputations, etc.)".

"Nous espérons que tous persisteront à soulever ces questions pour que la vérité, rien que la vérité, toute la vérité soit faite", concluent les signataires.

Début décembre à Marseille, Zineb Redouane, une octogénaire, est morte de blessures provoquées, alors qu'elle fermait les volets de son appartement, par des éléments d'une grenade lacrymogène, tirée pendant des heurts en marge d'une manifestation de "gilets jaunes".

Samedi, plusieurs dizaines de milliers de "gilets jaunes" ont défilé à travers la France pour dénoncer les violences policières, au lendemain de la décision du Conseil d'État de maintenir l'usage du LBD.

Selon le collectif militant "Désarmons-les", 20 personnes ont été gravement blessées à l'œil -la plupart éborgnées- par la police depuis le début du mouvement.

Plus de 3.000 personnes (gilets jaunes et membres des forces de l'ordre) ont été blessées depuis le 17 novembre, selon les chiffres officiels.

La tribune a donné lieu à une pétition sur change.org qui avait recueilli plusieurs dizaines de signatures en quelques heures.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.