Italie: enquête sur l'infiltration de magasins Lidl par la N'drangheta

Auteur:
 
Par AFP
Publié le 15 mai 2017 - 20:49
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
La police italienne soupçonne une infiltration de la mafia calabraise dans plusieurs succursales de
Crédits
© MYCHELE DANIAU / AFP/Archives
La police italienne soupçonne une infiltration de la mafia calabraise dans plusieurs succursales de la chaîne allemande Lidl
© MYCHELE DANIAU / AFP/Archives

La police italienne a arrêté lundi 15 personnes dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'infiltration de la mafia calabraise au sein de plusieurs succursales italiennes de la chaîne allemande de supermarchés Lidl.

Les 15 personnes arrêtées, dont un conseiller municipal de Milan, sont soupçonnées d'avoir versé des sommes d'argent à la famille Laudani, un clan de la 'Ndrangheta, afin d'obtenir des marchés ou des travaux avec Lidl, selon la procureure adjointe de Milan, Ilda Boccassini.

Les membres du clan "étaient en mesure de garantir un monopole sur ces marchés", a expliqué un responsable de l'enquête.

Ces marchés concernaient la logistique des magasins où sont conservés les produits non alimentaires, l'installation de nouveaux supermarchés, la réfection de magasins déjà existants ou encore les travaux de réparation.

Quatre des dix directions italiennes de Lidl, auxquelles sont rattachés 200 points de ventes, ont été placées sous tutelle pour six mois.

Dans un communiqué, la direction de Lidl Italia s'est déclarée "totalement étrangère" à cette affaire et a assuré être "à la disposition des autorités compétentes afin de faciliter les enquêtes et faire la lumière sur ce qui est arrivé".

Organisation criminelle particulièrement vivace, la 'Ndrangheta, la mafia calabraise, est soupçonnée de compter plusieurs centaines de clans et d'être active dans une trentaine de pays.

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.