L'homme qui a accusé Pierre Palmade de viol, avant se rétracter, présenté à la justice samedi

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 12 avril 2019 - 22:32
Image
France-Soir
Crédits
©DR
Municipale 2014
©DR

L'homme qui avait accusé Pierre Palmade de viol, avant de le mettre hors de cause, doit être transféré vendredi soir au tribunal de Paris en vue d'éventuelles poursuites au terme de deux jours de garde à vue, a-t-on appris par le parquet.

Il doit être présenté samedi à un magistrat du parquet qui devra décider des suites judiciaires le concernant dans cette enquête ouverte jeudi, dans laquelle il est soupçonné de "violences sous l'emprise de stupéfiants et dégradation ou détérioration d'un bien appartenant à autrui".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.