Etats-Unis: des matières fécales dans (presque) tous les steaks hachés

Etats-Unis: des matières fécales dans (presque) tous les steaks hachés

Publié le 26/08/2015 à 15:27 - Mise à jour à 15:41
©Reynermedia/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Selon une étude réalisée par le magazine américain "Consumers Reports", presque toute la viande hachée de bœuf vendue aux Etats-Unis montre des signes de contamination aux matières fécales. Même les steaks hachés issus des filières durables seraient concernés.

Presque tous les steaks hachés seraient contaminés par des matières fécales. Pas de quoi être mis en appétit mais c'est en tout cas ce qui se passerait aux Etats-Unis, selon une étude publiée mardi 25.

L'étude a été réalisée par le magazine Consumers Reports. Très populaire outre-Atlantique, il réalise des tests sur de nombreux produits de consommation courante, des voitures aux plombages dentaires. Pour arriver à cette conclusion peu appétissante, le magazine a fait analyser plus de 200 kilogrammes de viande de bœuf hachée, achetés dans une centaine de magasins répartis dans 26 villes américaines.

Une partie de cette viande venait du secteur "conventionnel", autrement dit industriel. Les vaches sont nourries essentiellement de maïs et de soja, ou de farines animales. Elles peuvent également consommer des antibiotiques, des hormones "ou d'autres produits", selon le magazine. Les autres échantillons de viande étaient issus d'une agriculture "plus durable", avec des vaches élevées en plein air et nourries d'herbe.

Les tests avaient pour but de vérifier la présence de plusieurs bactéries. Mais c'est le nombre d'échantillons contaminés aux entérocoques qui est le plus étonnant. Ces bactéries ont été retrouvées dans près de 100% des échantillons. Elles peuvent causer septicémies, infections urinaires, ou abdominales d'origine intestinale. Or, elles sont un indicateur de contamination par les matières fécales.

Selon l'étude, des matières fécales se trouvent toujours sur la peau de la bête ou dans ses intestins au moment de l'abattage. Mais la plupart du temps elles restent en surface ou sont détruites par la cuisson. Mais la viande hachée étant mélangée et parfois issue de plusieurs animaux, elle est plus largement contaminée.

A noter que les analyses ont confirmé la présence d'entérocoques quel que soit le mode d'élevage. La viande des filières "durables" n'est pas épargnée. Cependant, les bactéries qui y sont retrouvées seraient moins résistantes.

Car la résistance de ces bactéries aux antibiotiques a également été testée. C'est là que la viande industrielle est montrée du doigt par l'étude. Dans 18% des cas, les bactéries présentes étaient résistantes, un taux deux fois supérieur à celui montré par les échantillons de production "durable". Cela est dû, selon le magazine, aux antibiotiques consommées par les vaches dans le secteur industriel qui permettraient aux micro-organismes de développer une résistance.

A noter que l'étude portait également sur quatre autres bactéries (salmonelle, clostridium perfringens, staphylocoque doré, escherichia coli). Entre 1% (salmonelle) et 60% (escherichia coli) des échantillons en ont révélé la présence, avec toujours un taux supérieur dans la viande issue du secteur "conventionnel". Elle représente 97% de la consommation de viande haché au pays du hamburger.

 

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Aux Etats-Unis, presque tous les hamburgers seraient contaminés par des matières fécales.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-