Foie gras: un Français sur deux contre le gavage des oies et des canards

Foie gras: un Français sur deux contre le gavage des oies et des canards

Publié le 20/12/2014 à 18:50 - Mise à jour le 28/12/2014 à 16:35
©Desrus Benedicte/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Selon un sondage OpinionWay, rendu public ce samedi, un Français sur deux serait contre le gavage des oies et des canards. D'après l'association L214, qui a commandé le sondage, la consommation globale de foie gras aurait reculé de 3% en 2013.

Les fêtes de fin d'année sont, pour beaucoup, l'occasion d'acheter et de déguster du foie gras. Seulement voilà: cet achat n'est pas au goût de tous les Français. Selon un sondage OpinionWay réalisé pour l'association de protection animale L214, les Français sont désormais plus regardant sur la façon dont sont traités les animaux. 47% d'entre eux sont ainsi favorables à l'interdiction du gavage, soit trois points de plus que l'année dernière. Les femmes (56%) et les jeunes (51%) sont même majoritairement favorables à cette interdiction. 

Certains ont même décidé de boycotter le produit: 29% des personnes interrogées déclarent refuser d’acheter du foie gras pour des raisons éthiques liées à la souffrance animale. C'est 10 points de plus par rapport à un précédent sondage réalisé en 2009. Conscients de la souffrance provoquée par l'alimentation forcée sur les animaux, 77% des Français préféreraient désormais un foie gras obtenu sans gavage.

Pour l'association, les évènements vont dans le bon sens. "En France, le nombre de partisans de l'interdiction du gavage progresse; celle-ci interviendra inéluctablement à terme. Le gavage est déjà interdit dans la plupart des pays de l'Union européenne" a expliqué Brigitte Gothière, porte-parole de l'association. Le Danemark, la Finlande ou l'Allemagne ont en effet interdit la production de foie gras.

Certains chiffres prouvent cette progression. En 2013, la consommation globale de foie gras en France à reculé de 3% tandis que le volume d'achat par les ménages a chuté de 5,6% a rapporté l'association ajoutant aussi qu'il s'agit de la troisième baisse annuelle consécutive.

Défenseur des animaux utilisés dans la consommation alimentaire (viande, lait, œufs, poisson), l'association L214 est notamment à l'origine de la publication d'une vidéo choc, dans laquelle des poussins vivants sont broyés dans un couvoir du Finistère avant d'être jetés comme des déchets. Filmée en caméra cachée, elle avait suscité l'indignation d'une majorité de Français. 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un Français sur deux serait contre le gavage.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-