Surfréquentation touristique : l'Alliance France Tourisme propose des solutions

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 13 juin 2023 - 18:25
Image
TP Société française
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

DÉPÊCHE — Pour éviter la surfréquentation touristique en France, l'Alliance France Tourisme a rédigé un rapport dans lequel elle propose différentes pistes de réflexions. La priorité consiste à désengorger les flux de touristes, à la fois dans l'espace et dans le temps.

Composée de divers groupes du secteur, tels qu'Accor, Belambra, SNCF Connect ou encore la Compagnie des Alpes, l'Alliance France Tourisme travaille à la manière d'un "think tank". Dans son dernier rapport, elle s'attaque à la question des "phénomènes de saturation perçus ou réels liés à la surfréquentation touristique". Si l'Alliance refuse "les lieux communs", elle souligne que les conséquences sociales, économiques, culturelles et environnementales du "surtourisme" existent bel et bien. Et d'ajouter que "la prise de conscience française est tardive".

"Il n’y a pas à l’heure actuelle de véritable réflexion officielle et structurée conduite à ce sujet au plan national malgré les enjeux fondamentaux pour l’attractivité, la compétitivité et la durabilité du secteur", déplore le rapport.

Pourtant, 80 % de l'activité touristique française reste concentrée sur 20 % du territoire, et la France se retrouve régulièrement épinglée pour son "surtourisme", selon l'Alliance.

Une fois le constat posé, l'organisme propose une dizaine de recommandations.

Les professionnels du tourisme estiment par exemple qu'il faut "étendre le territoire touristique", encourager les touristes à se déplacer ailleurs que sur les sites engorgés. Pour cela, il faudrait d'une part promouvoir les territoires moins fréquentés, mais aussi mettre en place des mesures plus restrictives telles que des taxes, des droits d'entrée ou des quotas journaliers pour les lieux les plus fréquentés. Le rapport évoque même la technique du "démarketing", qui consiste à montrer des images dissuasives pour éloigner les touristes.

Puis, d'un point de vue temporel, l'Alliance voudrait aussi "désaisonnaliser le tourisme", proposer un "tourisme quatre saisons". Notamment en instaurant un "un organe de réflexion et de concertation entre l'Éducation nationale et la filière touristique", et en proposant davantage d'activités inter-saisonnières, elle espère "optimiser la répartition des flux dans le temps".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
bayrou
François Bayrou, baladin un jour, renaissant toujours
PORTRAIT CRACHE - François Bayrou, député, maire de Pau et plusieurs fois ministres, est surtout figure d’une opposition opportuniste. Éternel candidat malheureux à la...
20 avril 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.