"Essayez la Nièvre" : Le département donne tout pour attirer de nouveaux habitants

Auteur(s)
France-Soir, avec AFP
Publié le 25 juillet 2023 - 17:00
Image
Nièvre
Crédits
Capture d'écran du site "Essayez la Nièvre"
Capture d'écran du site "Essayez la Nièvre"

DÉPÊCHE — Verdure, calme et maison bon marché : méconnue et en plein déclin démographique, la Nièvre (Bourgogne-Franche-Comté) déploie les grands moyens pour attirer de nouveaux habitants, notamment en les accompagnant dans leurs projets.

Depuis 2020, une semaine par an, le programme "Essayez la Nièvre" propose d'accueillir les familles gratuitement pour les conseiller sur leur projet d'exode vers la Bourgogne-Franche-Comté. Plus de 360 personnes ont déjà participé depuis le lancement.

"On ne connaissait pas la Nièvre, mais on s'est dit : Si ça ne marche pas, ç'aura été une semaine de vacances !", Isabelle Longcourty, descendue de Tourcoing pour l'expérience. Elle voulait poursuivre dans l'assistance maternelle, et son mari Luc voulait reprendre un café-épicerie.

"Ah oui, on en a besoin !", a sauté de joie une agente départementale. Logé près de l'étang de Baye, entre eau et forêt, le couple a été conquis : "C'est top. On se promène et on ne pense à rien", explique Luc, tout autant enthousiasmé par l'immobilier "beaucoup moins cher". Les Longcourty repartent donc avec l'envie de concrétiser leur projet, d'autant qu'ils reçoivent un appui dans cette démarche.

Comme le rapporte l'AFP, pendant la semaine nivernaise, les candidats sont conseillés pour trouver un métier, un logement, une école ou monter un dossier de reprise de commerce.

"On les accompagne dans leur business plan puis le plan de financement", explique Laurent Mary, de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI).

Pour le moment, seule une quinzaine de familles ayant participé au programme se sont effectivement installées. "Mais on amorce une pompe" vis-à-vis du déclin démographique, assure Martine Garcin, en charge du programme. Les visiteurs sont tout de même 80 % à se dire "très agréablement surpris", selon une enquête de 2022, se faisant ainsi des ambassadeurs de la Nièvre.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.