Facebook dans le piège de la reconnaissance faciale

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 30 janvier 2020 - 18:26
Image
Facebook: Désactivez l’option de reconnaissance faciale pour sécuriser les données de votre visage
Crédits
Austin Distel / Unsplash
Une technologie de reconnaissance faciale identifie automatiquement les personnes présentes sur les photos
Austin Distel / Unsplash

Sur Facebook, pour faciliter la tâche des utilisateurs qui souhaitent «taguer» leurs connaissances, une technologie de reconnaissance faciale identifie automatiquement les personnes présentes sur les photos et si ce sont des contacts, il suffit de valider leur identité pour qu’ils soient «tagués». Cette fonction est malheureusement à l’origine d’un vol massif de données personnelles. Un piège que vous devez éviter.

Il y a quelques jours, un journaliste du New York Times a enquêté sur une petite entreprise peu connue appelée Clearview AI. Celle-ci a collecté des photos de personnes et a créé une application qui propose de montrer toutes les photos récoltées d’une personne donnée, ainsi que des liens vers les sites d’origine. Evidemment la source principale de ces photos était internet. 

À lire aussi: Emploi: peut-on être licencié à cause de photos sur Facebook ou Instagram?

Pour 3 milliards de photos en stock 

Clearview AI en a stocké trois milliards et ainsi alimenté une base de données de reconnaissance faciale. Car pour couronner le tout, l’outil est capable d’identifier des personnes portant des lunettes de soleil ou avec le visage à moitié couvert. Si l'on en croit le New York Times, la police americaine s'en serait bien servie.

Liens en Facebook et Clearview AI

Voilà qui ne fait pas l'affaire de Tweeter, Instagram et  aussi Facebook.  D'autant que suivant son objectif de faciliter les communications entre amis, et le partage des activités communes, le réseau social de Mark Zückerberg avait encouragé ses utilisateurs à télécharger le plus grand nombre de photos possible sur sa plateforme.

Et puis voilà que l'enquêteur du New York Times établit un lien étrange entre Clearview AI et Facebook. En effet un des membres du conseil d’administration de Facebook, Peter Thiel, était un des principaux financeurs de l’application. Ficelle un peu grosse.

En Europe, grâce au règlement général sur la protection des données (RGPD) la technologie de Clearview AI est tout simplement illégale. Aux États-Unis en revanche, c’est grâce à cette révélation que l’interdiction des technologies de reconnaissance faciale dans tout le pays va peut être enfin être mise en œuvre. Mais cette enquête du New York Times nous permet de réaliser qu'il faut être de plus en plus prudent face à la toile si l'on veut préserver sa vie privée.

Comment désactiver l’auto identification des photos sur Facebook?

Pour renforcer la confidentialité de vos publications et vérifier que vos photos ne sont pas soumises à ce type identification, il vous faut vérifier quelques options de sécurité de votre profil Facebook:

  • Pour que les photos ne soient pas transmises en dehors de Facebook, dans le “Menu Confidentialité”, Il faut sélectionner “Non” à la question:” Voulez-vous que les moteurs de recherche en dehors de Facebook affichent votre profil?”
  • Pour que seulement les amis puissent voir les photos, il faut aussi modifier la question: “Qui peut voir vos futures publications?” et sélectionner: “Amis”.
  • Si votre compte était auparavant public, il faut sélectionner «Limiter l’audience des anciennes publications».  De cette manière, vos anciennes publications seront également visibles uniquement par vos amis.
  • Pour que personne d’autre que vos amis n’ait accès à votre contenu, dans le  Menu “Journal” et “Identification”, toutes les options doivent concerner seulement vos “Amis”. Vous devez également activer les options de révision.
  • Pour être sûr que seuls vos “Amis” vous suivent, il est également conseillé, dans le Menu “Publications publiques” de changer l’option “Qui peut me suivre ?” et de sélectionner “Amis” seulement.

À lire aussi: Lyon: un meurtre en direct sur Facebook Live, la vidéo circulerait sur les réseaux

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Obama
Barack Obama, un continuum Soros/WEF teinté d’un paradoxe Kissinger/Nobel
PORTRAIT CRACHE - Barack Obama est ce personnage contradictoire, ambigu, voire bicéphale, prêcheur de justice sociale financé par des Soros, Buffet et Goldman Sachs, v...
25 mai 2024 - 12:00
Politique
26/05 à 11:11
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.