Les Français ont de plus en plus de relations amoureuses importantes

Auteur(s)
RT
Publié le 09 avril 2015 - 13:11
Image
Capture d'écran vidéo d'un couple qui s'embrasse.
Crédits
©Capture d'écran YouTube
Les Français ont de plus en plus de relations amoureuses sérieuses, selon une étude de l'Ined.
©Capture d'écran YouTube
Selon une étude de l'Ined parue ce jeudi, intitulée "La première vie en couple: évolutions récentes", les Français ont de plus en plus de relations sentimentales importantes et se marient de plus en plus tard (et de moins en moins).

Comment le couple a-t-il évolué depuis les années 50? C’est la question sur laquelle s’est penchée une étude de l’Ined (Institut national d'études démographiques) parue ce jeudi, intitulée La première vie en couple: évolutions récentes. Le rapport s’intéresse à la première cohabitation dans une relation stable chez les Français âgés de 26 à 65 ans.

Le premier constat est le suivant: aujourd’hui, on se marie plus tard, ou pas du tout. Alors que la plupart des personnes nées dans les années 50 étaient déjà mariées à 30 ans (74% pour les femmes et 66% pour les hommes) et même à 25 ans (64% pour les femmes, 49% pour les hommes), ceux nés entre 1978 et 1982 s’engagent pour la vie bien après: seulement 16% des femmes et 7% des hommes se sont mariés à 25 ans ou avant.

Crise oblige, quand on emménage avec son conjoint, on s’installe moins qu’avant dans un nouveau logement. Alors que 67% des hommes et femmes nés dans les années 50 emménageaient dans un nouveau logement en s’installant avec leur compagnon, ces chiffres s’abaissent respectivement à 50% et 51% pour ceux nés dans les années 80. La persistance d'un écart d'âge combinée à l'allongement des études des femmes a augmenté les cas où l’homme est en emploi alors que la femme est encore étudiante; cette dernière emménage de plus en plus dans le logement de son conjoint. Et sans surprise, on s’installe bien moins fréquemment qu’avant avec son premier partenaire sexuel. Une évolution importante quand on sait que c’était le cas pour les trois-quarts des femmes nées entre 1948 et 1952.

Car, dans l’ensemble, on a plus de partenaires qu’avant. Alors que les générations 48-52 ans avaient rarement vécu en couple au moins deux fois avant 30 ans (5% pour les femmes, 3% pour les hommes), 19% des femmes et 16% des hommes nés dans les années 78-82 l’ont déjà fait. Aujourd’hui, beaucoup de jeunes de 25 ans ont déjà connu plus d’une relation amoureuse sérieuse (qu’elle soit cohabitante ou non).

En conclusion, note l'Ined, alors qu'il y a 30 ans la première relation de couple se situait souvent dans une perspective de construire sa vie ensemble (se marier, avoir des enfants), elle s'apparente aujourd'hui beaucoup plus à une "expérimentation d’un mode de vie".

 

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Mélenchon
Jean-Luc Mélenchon, un désillusionné à la quête de sa VIe République
PORTRAIT CRACHE - De l'UNEF à la fondation de La France Insoumise, le chemin politique de Jean-Luc Mélenchon est un véritable tourbillon de dissidences, de réactions ...
18 mai 2024 - 16:30
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.