Maladie de Lyme: comment s'en prémunir?

Maladie de Lyme: comment s'en prémunir?

Publié le 07/02/2015 à 18:56 - Mise à jour le 09/02/2015 à 12:07
©David Cole/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Provoquée par les tiques, la maladie de Lyme peut avoir de graves conséquences neurologiques. Alors qu'une proposition de loi pour améliorer son diagnostic a été rejetée à l'Assemblée nationale, certaines précautions peuvent être prises au préalable pour éviter d'être contaminé.

Essentiellement transmise par des tiques, la maladie de Lyme était récemment au cœur du programme des députés à l'Assemblée nationale. Si le texte n'a finalement pas été adopté, le gouvernement s'est toutefois engagé à "saisir les acteurs de la recherche" sur cette pathologie afin d'améliorer son diagnostic et de limiter le nombre de malades non soignés.

Jusqu'alors largement négligée, cette maladie transmise par l'insecte peut causer des symptômes allant jusqu'à la paralysie totale. Chaque année entre 1986 et 2012, 27.000 nouveaux cas en moyenne ont été recensés en France, selon le Haut Conseil de la santé publique. Face à cette maladie, aucun vaccin n'existe pour le moment. "Se protéger contre d'éventuelles morsures de tiques constitue la meilleure prévention" , rappelle l'Institut de veille sanitaire (InVS) précisant que la période de risque maximum "se situe en avril, lors du pic d'activités des tiques".

Pour éviter d'être piqué en forêt, là où le risque de contracter la maladie est élevé, il est important de marcher au centre des chemins et d'éviter les zones boisées et broussailleuses avec des herbes hautes et des feuilles mortes au sol. Sans grande surprise, mettre des vêtements longs et fermés est également recommandé lors d'une promenade dans les bois.

En parallèle, les autorités recommandent de porter des vêtements clairs pour pouvoir plus facilement repérer les tiques. Et pour les parties du corps découvertes, rien de plus efficace qu'un répulsif de synthèse.

Après la promenade, il est suggéré d'examiner l'ensemble du corps et du cuir chevelu pour repérer les éventuels insectes. Si par mégarde, une tique aurait déjoué l'arsenal de protection mis en place, son retrait peut être réalisé à l'aide d'une pince fine ou simplement avec les ongles, en agrippant la tique le plus près possible de la peau. Il suffit ensuite d'appliquer un anticeptique sur la zone.

Toutefois, les tiques ne sont pas les seuls vecteurs de la maladie de Lyme. Les insectes suceurs de sang peuvent également la transmettre.

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les tiques sont vecteurs de la maladie de Lyme.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-