Paris: les feux de cheminée autorisés par la préfecture

Paris: les feux de cheminée autorisés par la préfecture

Publié le 18/12/2015 à 13:35 - Mise à jour à 13:46
©alexandre Duret-Lutz
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Deux arrêtés publiés le 15 décembre par la préfecture de Paris autorisent les feux de cheminée pour un usage d'appoint et d'agrément en Ile-de-France. Ils avaient été interdits l'hiver dernier.

Le Père Noël va devoir redoubler d'attention en descendant les cheminées franciliennes cette année. En effet, depuis un an, la préfecture d’Ile-de-France interdisait officiellement l’utilisation des cheminées, hors inserts, car elles seraient trop polluantes. Mais cette interdiction a été levée mardi 15.

Cette décision s'applique donc à la capitale et à 435 communes d'Ile-de-France. Les 450.000 personnes concernées dans la région pourront donc cet hiver profiter de leur cheminée.

En 2014, la préfecture avait interdit les feux car, selon une étude d'Airparif, ils seraient responsables de 23% de la pollution aux particules fines. La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, avait alors fustigé "des chiffres complètement faux" et dénoncé une mesure "un peu ridicule". Elle a donc réussi à convaincre la préfecture de revenir sur sa décision. Mais l’association Ecologie sans frontière ne l’a pas entendu de cette oreille et a saisi le tribunal administratif pour rétablir l’interdiction.

L’affaire avait été portée en justice et le tribunal administratif avait donné raison aux écologistes et maintenu l'interdiction. Selon le tribunal, la mesure répondait aux objectifs du plan de protection de l’atmosphère de la région.

Pour autant, Ségolène Royal ne l'entendait pas de cette oreille et avait demandé au préfet de région de "réviser le plan de protection de l’atmosphère sur ce point", pour que les Franciliens puissent allumer leur cheminée. Depuis, Airparif a revu également sa copie et déclare qu'il y a eu confusion entre les chiffres des émissions de particules et ceux de leur concentration dans l'atmosphère.

La demande de la ministre a donc été finalement entendue.

 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les feux de cheminée sont finalement autorisés à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-