Pourquoi dit-on "être cocu" et "avoir des cornes"?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Pourquoi dit-on "être cocu" et "avoir des cornes"?

Publié le 21/07/2016 à 17:16 - Mise à jour le 10/10/2016 à 10:05
©Tina Franklin/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un mari ou une femme volage "plante des cornes" à son conjoint, qui est "cocu". Mais pourquoi ces expressions familières sont-elles utilisées et comment sont-elles entrées dans le langage courant? "FranceSoir" vous donne la réponse.

"Etre cocu", "Avoir des cornes", ces deux expressions ont la même triste signification: le fait d’être trompé par son ou sa conjoint(e). Elles ont été pendant longtemps l’intrigue principale de la comédie traditionnelle. Mais d’où viennent elles? 

Selon le Grand Robert de la langue française, "cocu" est une expression familière qui remonte au XVème siècle et qui viendrait du coucou, oiseau qui a une réputation d’infidélité. Ce briseur de coeur ne s’attache pas, il vit de manière solitaire et ne s’occupe pas de sa progéniture. En plus de cela, le coucou pratique ce que l’on appelle "le parasitisme", c’est à dire qu’il va pondre des oeufs dans les nids d’autres oiseaux. Mais ce n’est pas le seul; les hirondelles, les étourneaux et même certains canards pondent occasionnellement dans les nids d’autres oiseaux, de la même espèce ou non. 

Dans le nid des autres volatiles, la progéniture du coucou ne va pas toujours survivre: l’oeuf peut se faire éjecter par ces parents adoptifs contraints. Le mot "cocu" est donc une déformation de "coucou", cet animal insaisissable et très volage. 

Quand un homme ou une femme trompe son (sa) conjoint(e), il est aussi commun de dire que le malheureux porte des "cornes" ou "se fait planter des cornes". Suivant l’intensité de la tromperie, la taille sera aussi précisée: les unes ne dépassant pas quelques centimètres, certaines s'élevant jusqu’au plafond...

"Cornart", au XIIIème siècle veut dire "imbécile", et "escorner", au XVème siècle, c’est "ridiculiser". En italien, cocu se dit "cornuto" qui signifie également cocu.

Il est paradoxal de constater que chez les animaux sauvages comme le chamois ou le rhinocéros, les cornes symbolisent la virilité, la force. Alors pourquoi est-ce devenu un signe de faiblesse chez les humains? Tout simplement parce qu'un homme portant physiquement sur le front deux cornes sera le seul à ne pas les voir... Tout le monde pourra les admirer, sauf le cocu. "Porter des cornes", c’est donc surtout ne pas le savoir alors que tous les voisins sont au courant. 

La phrase de George Sand, "Madame va rejoindre ses parents (...), par la même occasion, elle plantera une corne ou deux à son imbécile de mari" est symptomatique du manque de sympathie et de compassion que rencontraient les maris trompés, notamment auprès des écrivains et dramaturges qui faisaient d’eux le dindon de la farce. 

Il existe toutefois une expression qui pourrait réconforter les amoureux dupés, c’est "la chance ou la veine de cocu", qui indique que l’on a une chance extraordinaire. Elle vient du dicton bien connu "Heureux au jeu, malheureux en amour"...

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


"Avoir des cornes", ce n'est pas seulement être cocu, c'est aussi ne pas le savoir.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-