Sécurité routière: des radars leurres installés pour la première fois en France

Sécurité routière: des radars leurres installés pour la première fois en France

Publié le 10/02/2016 à 18:24 - Mise à jour à 18:36
©Philippe Merle/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ils ressemblent à des radars mais ne sont là que pour dissuader. Pour la première fois en France, des radars leurres ont été installés. L'objectif: réduire la mortalité sur les routes qui a augmenté en 2015.

Avec la mortalité en hausse sur les routes en 2015 (+2,4%, 3.464 personnes tués, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en janvier), de nouveaux radars viennent s'installer en France. Et, grande nouveauté: ce sont des radars leurres. Ils ressemblent comme deux goutes d'eau aux radars traditionnels, mais ne sont là que pour dissuader les automobilistes imprudents. Comme relate Le Monde, pour la première fois dans l'Hexagone, des radars leurres ont été installés, mardi 9 février, sur une portion d'une route départementale dans le Pas-de-Calais, entre Aubigny-en-Artois et Le Parcq.

Le principe de ce nouveau dispositif appelé "leurre par panneau": onze panneaux de signalisation "Pour votre sécurité, contrôles radars fréquents", ont été fixés sur le bord de la départementale 939. Mais parmi ces onze panneaux, un seul possède un vrai radar caché derrière, qui sera régulièrement déplacé.

Mais est-ce vraiment utile? Certains sont sceptiques, comme Pierre Chasseray, délégué de l'association 40 millions d'automobilistes, qui a dénoncé cette installation de leurres au micro de France Info: "Ce n’est pas la +radarothérapie+ qui va régler les accidents de la route. […] S’attaquer à la vitesse, c’est rentable. Les contrôles d’alcoolémie, eux, coûtent de l’argent à l’Etat".

Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, interrogé par la même radio, a également critiqué cette méthode: "Cette technologie est d’ores et déjà obsolète. Ces radars sont signalés à ceux qui utilisent des avertisseurs. D’autre part, actuellement, il y a des dysfonctionnements majeurs en ce qui concerne les retraits de points: nous avons appris qu’il y a environ 50 % de non-retraits de points après que les gens ont été flashés".

L'installation des panneaux a commencé lundi 8, et doit s'achever vendredi 12. "Le radar autonome a déjà commencé à flasher", a révélé la préfecture. Ces leurres ont été installés sur une portion de la D939, longue de 37 kilomètres, car elle a un "caractère particulièrement accidentogène" (six morts et 28 blessés graves lors des cinq dernières années". D'ici la fin de l'année, cent zones classées dangereuses en France seront équipées de "leurres par panneau". Et d'ici 2020, ce dispositif "sera porté à mille itinéraires", a annoncé la préfecture. "L’objectif est d’en finir avec le mauvais comportement de certains usagers qui ralentissent à l’approche d’un radar pour mieux réaccélérer après, sans respecter les limitations de vitesse".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




D'ici la fin 2016, cent itinéraires classés dangereux en France seront équipés de radars leurres.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-