Téléconsultation : quel tarif ? Comment se faire rembourser ?

Téléconsultation : quel tarif ? Comment se faire rembourser ?

Publié le 05/06/2020 à 17:58
DR
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Article Partenaire
-A +A
Téléconsultation : tarif, remboursement, fonctionnement
 
Depuis l’épidémie de Coronavirus Covid-19, la téléconsultation connaît une croissance fulgurante. Longtemps reléguée au second plan, la consultation d’un médecin en ligne fait maintenant partie des moyens d’accès aux soins incontournables. Comment fonctionne la téléconsultation ? Voici un mode d’emploi complet de la consultation d’un médecin en ligne. 
 
Qu’est-ce que la téléconsultation ?
 
La téléconsultation est une consultation médicale qui permet à un patient de solliciter un médecin sans se déplacer en cabinet. Par le biais d’écrans interposés, le patient peut consulter un médecin généraliste ou un spécialiste par vidéotransmission. 
 
Par l’intermédiaire des technologies de l’information et de la communication, un patient peut obtenir un avis médical dans les plus brefs délais. La téléconsultation est également grandement efficace pour le suivi régulier des patients et pour faire barrière à la propagation de virus en temps d’épidémie.
 
Comment fonctionne la téléconsultation ?
 
La téléconsultation se déroule par le biais d’un téléphone intelligent, d’une tablette ou d’un ordinateur équipés d’une caméra, d’un micro et d’une connexion Internet haut débit. Le choix de la solution vidéo pour effectuer la consultation en ligne est laissé libre au praticien. De nombreuses plateformes sont mises à la disposition des médecins et leurs patients. Contrairement aux logiciels de messagerie tels que Skype, WhatsApp ou encore FaceTime, ces plateformes garantissent la sécurité et la confidentialité des échanges entre le médecin et son patient. 
 
Pour prendre rendez-vous avec votre médecin pour une téléconsultation, il est possible d’entrer en contact avec lui par téléphone afin de planifier l’échange. Cependant, autre avantage des plateformes de téléconsultation, il est possible de prendre directement rendez-vous en ligne par le biais d’un planning mis à jour en temps réel. Une fois l’heure et le jour arrêtés, un SMS et/ou un email de confirmation sont envoyés au patient afin qu’il se connecte à la téléconsultation. Avant de débuter, le médecin doit demander et recueillir le consentement du patient.
 
Comment établir un diagnostic par téléconsultation ?
 
La téléconsultation se déroule comme une consultation en présentiel, à l’exception qu’elle n’implique pas d’examen physique. La consultation d’un médecin en ligne repose sur un échange verbal entre ce dernier et son patient. Par le biais d’un interrogatoire médical, le praticien recueille les données nécessaires afin d’établir son diagnostic. Aussi, grâce à la visioconférence, le médecin peut compléter l’interrogatoire par l’observation de certains signes cliniques. Par exemple, un dermatologue pourra attester de la présence d’une pathologie de la peau et un ophtalmologue pourra se rendre compte des signes physiques d’un orgelet ou d’une conjonctivite. 
 
Certaines plateformes de téléconsultation permettent également la télétransmission de documents par l’intermédiaire de fenêtres de chat sécurisées. Cette fonctionnalité est notamment utile pour échanger des résultats d’examen ou encore de photo afin d’affiner le diagnostic. 
 
Téléconsultation : peut-on obtenir une prescription ?
 
La téléconsultation permet l’obtention de prescriptions médicales, uniquement si le médecin le juge nécessaire. Il sera donc possible de recevoir une ordonnance, pour des médicaments ou pour des examens complémentaires des suites de la consultation en ligne. La délivrance de l’ordonnance reste à la discrétion du praticien, qui l’établira sur la base de son diagnostic et des pathologies du patient. 
 
 
Qui peut pratiquer la téléconsultation ?
 
La téléconsultation permet aux médecins d’accompagner leurs patients au quotidien et d’améliorer l’offre d’accès aux soins sur tout le territoire. La consultation d’un médecin en ligne est accessible à tous les assurés et à tous les praticiens :
 
quelle que soit leur spécialité ;
quel que soit leur mode : salarié ou libéral ;
quel que soit leur lieu d’exercice : en cabinet de ville, en maison de santé, à l’hôpital ou en clinique.
 
Un patient peut consulter un médecin en ligne pour un problème de santé occasionnel ou pour toute autre maladie chronique. Il revient au médecin de juger de la pertinence de la téléconsultation ou de la nécessité de voir son patient en cabinet. 
 
Téléconsultation : quel est le tarif ? Quel est le remboursement ?
 
La téléconsultation est facturée au même tarif qu’une consultation en présentiel. Les règles de prise en charge sont également les mêmes à savoir : 70 % du tarif de base par l’Assurance maladie et 30 % pour la complémentaire santé. Le tiers-payant pourra être appliqué selon la situation du patient. Pour les personnes atteintes d’affections de longue durée, le remboursement de l’Assurance Maladie sera de 100%. 
 
Les moyens de paiement de la téléconsultation sont nombreux. Il peut s’agir d’un virement bancaire, d’un paiement par chèque ou encore d’un paiement en ligne par carte bancaire. Le règlement de la téléconsultation est à préciser par le médecin. 
 
Depuis le 15 septembre 2018, la téléconsultation est prise en charge par l'Assurance Maladie, dans le cadre du parcours de soins coordonné du patient. Cependant, il existe des conditions préalables au remboursement de la téléconsultation :
 
Le médecin doit connaître son patient : cette condition implique une consultation physique en cabinet, au domicile du patient ou en établissement de santé, au cours des 12 derniers mois précédant la téléconsultation.
 
La téléconsultation doit s’inscrire dans le parcours de soins du patient : la téléconsultation peut être réalisée par le médecin traitant ou par le praticien chez qui le patient aura été orienté.
 
La règle du parcours de soin coordonné n’est pas applicable pour la téléconsultation des spécialistes en accès direct tels que les gynécologues, les ophtalmologues, les stomatologues ou encore les pédiatres. Aussi, le passage par le médecin traitant n’est pas requis pour les jeunes de moins de 16 ans, les situations d’urgence ou dans les cas où les patients ne disposent pas de médecin traitant et si le médecin traitant n’est pas disponible dans un délai compatible avec leur état de santé.  
 
En temps d’épidémie de Coronavirus Covid-19, les mesures de remboursement de la téléconsultation sont assouplies. En effet, afin de limiter la propagation du virus et de protéger l’ensemble de la population, la téléconsultation est prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie. Les personnes infectées ou potentiellement atteintes par le Coronavirus Covid-19 peuvent planifier une téléconsultation même si elle ne s’inscrit pas dans le parcours de soins coordonné du patient. 
 

Auteur(s): Article Partenaire

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Stéthoscope

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-