Macron reçoit Greta Thunberg, à la demande de la jeune Suédoise

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 22 février 2019 - 19:11
Image
La Suédoise Greta Thunberg lors d'une manifestation pour l'urgence climatique, le 22 février 2019 à Paris
Crédits
© Lionel BONAVENTURE / AFP
La Suédoise Greta Thunberg lors d'une manifestation pour l'urgence climatique, le 22 février 2019 à Paris
© Lionel BONAVENTURE / AFP

Emmanuel Macron a reçu vendredi à l’Élysée l'adolescente suédoise Greta Thunberg, égérie de la lutte contre le changement climatique, à qui il a indiqué avoir besoin de son soutien pour entraîner une "mobilisation" mondiale, a indiqué le ministre de la Transition écologique.

Pour ce rendez-vous que la jeune fille de 16 ans a sollicité il y a quelques jours, elle était accompagnée de quelques jeunes Belges et Allemands engagés comme elle dans la lutte pour le climat, et qu'elle a souhaité avoir à ses côtés, selon l'Elysée.

"Les jeunes ont raison, on n'en fait jamais assez. Mais évidemment selon les pays, selon les régions du monde, on voit bien que les situations sont différentes", a commenté sur BFMTV François de Rugy à l'issue de la rencontre.

"Je comprends cette impatience, je souhaite qu'on puisse vraiment déclarer cette mobilisation générale. Le président de la République d'ailleurs a dit aux jeunes : +Finalement, c'est la première fois dans notre histoire que nous devons avoir cette mobilisation alors que nous sommes en temps de paix+", a ajouté le ministre. "Habituellement quand on parle de mobilisation générale, c'est pour faire la guerre".

Mais "il ne suffit pas de voter des lois ou de voter des taxes, il faut entraîner, il faut faire adhérer. D'ailleurs le président de la République a dit à ces jeunes et a dit en anglais (...): je peux le faire mais aidez-moi", a encore indiqué le ministre.

Un représentant du mouvement français avait également été convié à l'Elysée, mais il est sorti après le refus du président de diffuser la rencontre en direct sur Facebook, a indiqué ce militant à l'AFP. "Nous souhaitons un dialogue avec l'Etat uniquement s'il est public, avec une transparence totale", a précisé "Camille".

Après avoir été à l'initiative de manifestations pour l'urgence climatique dans plusieurs pays d'Europe, Greta Thunberg est venue vendredi à Paris inspirer les jeunes Français, jusqu'alors relativement peu mobilisés, dont un millier ont défilé à ses côtés, soit cinq fois plus que la semaine précédente.

Elle avait été conviée en décembre à prendre la parole devant la 24e conférence de l'ONU sur le climat en Pologne. En janvier, à Davos, c'est l'élite économique mondiale et ses jets privés que Greta Thunberg avait tancés.

Depuis, le mouvement a essaimé en Allemagne - les manifestations dans ce pays rassemblent chaque semaine souvent plus de 15.000 personnes depuis la mi-janvier - en Australie, en Belgique, au Royaume-Uni et plus timidement en France.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.