Échec et Mat diplomatique

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 20 mars 2023 - 08:46
Image
Alireza Firouzja
Crédits
PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP
Le joueur d'échecs Alireza Firouzja, grand champion franco-iranien.
PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

ÉDITO - Pire que simplement une défaite par K.O. - qui dans des circonstances complètement opposées aurait tout à fait pu être considérée comme honorable (voir plus loin) -, serait-ce un nouveau revers important que l'actuelle diplomatie à la française vient de nous faire subir ? Petit rappel des faits.

Alireza Firouzja est né en Iran, le 18 juin 2003, à Babol, une petite ville proche de Téhéran. Âgé aujourd'hui de 20 ans, il figure parmi les champions du monde d'échecs du moment : douzième mondial et vice-champion du monde de parties rapides, il vient de déloger Maxime Vachier-Lagrave de la place de meilleur joueur français.

Et outre son grand talent, ce grand maître dispose de la double particularité suivante :

À 18 ans, Alireza Firouzja, champion reconnu depuis trois ans déjà, de nationalité iranienne et habitant en Iran à l'époque, devait jouer contre un joueur israélien. La Fédération iranienne d'échecs lui aurait demandé de ne pas le faire, a-t-il affirmé. Le joueur a protesté en disant que la politique n'a rien à voir avec le sport (ce qui est parfaitement vrai), et il a demandé l'asile politique en France.

La France l'a reçu. Et il a obtenu la nationalité française. C'était en 2018.

Et bien, hier, jeudi 16 mars 2023, la France lui a interdit de jouer contre un joueur russe.

C'est donc un drôle de « Tour », que vient de lui jouer, celui ou celle qui lui a intimé de « Roquer » de la sorte. Ce « Fou », visiblement, est un peu trop à « Cheval » sur les principes. Qu'il aille au diable pour lui avoir ainsi damné le « Pion ». Et tenez; je me permets d'ajouter d'ailleurs ceci à l'endroit de cette personne : c'est « le Roi » ou « la Reine » des cons.

Oui. Celle-là, il l'a « prise en passant ».

PS : comme ses ex-compatriotes de la fédération iranienne d'échecs, certainement vexés d'avoir été reniés, refuseront sans doute de le réintégrer, voici une suggestion politiquement incorrecte à notre ami Alireza Firouzja : demander l'asile politique à la Russie.

Ainsi, il pourra jouer contre le joueur russe que la France lui a interdit de rencontrer. Et nul doute que Vladimir Poutine, considéré lui aussi comme un grand amateur d'échecs (et nettement plus souple sur le sujet que les dirigeants occidentaux qui le traitent pourtant tous sans exception de dictateur), laissera en Russie Alireza Firouzja se mesurer à des joueurs… ukrainiens.  À moins que les Atlantistes et Zelensky ne s’y opposent encore à leur « Tour » !

À LIRE AUSSI

Image
Macron
Emmanuel Macron, un président ordinaire, non essentiel, au mépris de la démocratie ?
BRÛLOT - N'en déplaise aux flatteurs professionnels qui le comparent à Louis XIV pour obtenir ses bonnes grâces, Emmanuel Macron a beau se prendre pour le Roi Soleil, ...
16 mars 2023 - 19:30
Opinions

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.