“Je n'ai plus confiance”

Auteur(s)
Xavier Azalbert, France-Soir
Publié le 29 novembre 2023 - 13:41
Image
Wikipedia Edito Xavier
Crédits
France-Soir
La neutralité : un objectif abandonné par Wikipedia depuis une bonne quinzaine d'années selon Larry Sanger, l'un des fondateurs de l'encyclopédie "libre".
France-Soir

EDITO - Ce n'est pas moi qui le dis. C'est Larry Sanger. Et en quoi n'a-t-il plus confiance ?

En Wikipedia, le site aux “X” milliards de vues (mieux encore que Twitter..) qu'il a fondé en 2000 avec Jimmy Wales et dont il a été le directeur à ses débuts.

Et voici quelques explications qu'il a données à ce sujet (1)

Nous avons beaucoup parlé des informations partielles, partiales et incomplètes de Wikipedia, entraînant une désinformation, et par là même contribuant au blanchiment de fausses informations.

Comment en est-il arrivé à ce triste constat ?

A ses débuts, les articles de Wikipedia étaient rédigés et surveillés, dans un esprit collaborati, .par une communauté de bénévoles Ceux-ci s’attachaient à l'authenticité des informations qui étaient publiées dans cette encyclopédie.

Selon Larry Sanger, au début de l'aventure Wikipedia, ces volontaires se battaient pour garantir l’authenticité des informations qui circulaient sur le site. Malheureusement, cette bataille, cruciale pour la neutralité de l'encyclopédie, a été abandonnée”, nous dit-il, après 2009.

Je suis de son avis.

Dans les années qui ont suivi, la neutralité originelle de la plate-forme a progressivement laissé place, à une information partisane. Un parti pris en faveur de l’establishment (la vérité officielle) qui est allé crescendo, en ce qui concerne la politique américaine, et tout particulièrement pour tout ce qui a trait au Covid : origine du virus, traitements, vaccins, effets secondaires, etc. À tel point que Wikipedia est quasiment devenu aujourd’hui un relais de la propagande des autorités sur nombre de sujets dits sensibles.

C’est, en partie pour cette raison, explique Sanger, qu’il a quitté ses responsabilités au sein du site en 2007, le décrivant alors comme étantirréparable”. Il s’appuie, pour étayer ses déclarations, sur quelques exemples précis pour expliquer le virage “à gauche” qu'a effectué Wikipedia : 

« Vous ne pouvez pas du tout citer le Daily Mail. Vous ne pouvez pas non plus citer Fox News sur des questions socio-politiques. Interdit !Qu'est-ce que cela signifie ? Que si une controverse n’apparaît pas dans les grands médias de centre-gauche, elle n’apparaîtra pas sur Wikipedia. »

Idem sur le Covid :

"Si vous regardez les articles de Wikipédia sur ce sujet, vous pouvez simplement qu’ils expriment le point de vue du Forum économique mondial, de l'Organisation mondiale de la Santé, du CDC et de divers autres porte-parole de l'establishment comme Anthony Fauci.  Il y a une application globale d'un certain point de vue, ce qui est pour moi étonnant, étonnant aussi pour un libertaire ou un conservateur épris de liberté."

Quant à savoir comment les "entrées" (2) de Wikipedia sont déformées, voici sa réponse :

"Il existe des sociétés comme Wiki-PR, où des rédacteurs, et des éditeurs rémunérés interviennent et modifient les articles."

Pardi !

"Wikipédia est désormais connu de tous pour avoir une grande influence dans le monde. Il y a donc un jeu très important, méchant et complexe qui se joue en coulisses pour faire dire à l'article, ce que quelqu'un veut qu'il dise.

Pour Idriss Aberkane, Wikipedia, avec l’assistance des médias mainstream, contribue aublanchiment de fausses informations. A ce sujet, il suffit de regarder les guerres d’édition qui ont eu lieu autour de France-Soir qui a vu sa page wikipedia scindée en deux sans qu'aucune rectification soit possible. Ce qui contribue à une vision unilatérale et parcellaire de l’information, sans aucun moyen de contrôle.

Ah, il est certain qu’avec ce genre de pratiques, Wikipedia est désormais loin, très loin, de respecter la Charte de Munich : l'obligation de donner au lecteur une information qui colle à la vérité autant que possible et une indication de la source quand l'exactitude de l'information que l’on donne n'a pu être pleinement effectuée.

Comme un poison se répandant insidieusement, comme un pesticide mille fois plus nocif pour le consommateur, que la mauvaise herbe qu'il est censé combattre, des dogmes se substituent à l'information authentiquese transformant en vérités incontestables. Lentement mais sûrement...

(1) Propos extraits de l'entretien accordé à Freddie Sayers de LockdownTV,

(2) Eléments d’information qui sont publiés sur Wikipédia

À LIRE AUSSI

Image
Bouquinistes
Paris perd son âme et ça nous met en boîte !
EDITO - Vendredi 17 novembre 2023, lors d'un "test de faisabilité” effectué par les services municipaux avant les Jeux Olympiques, la mairie de Paris a démonté quatre ...
28 novembre 2023 - 17:14
Opinions
Image
Manifestation du 12 novembre 2023 contre l'antisémitisme
Le discours d’Emmanuel Macron que l’on aurait aimé entendre
EDITO - Le président de la République n'a pas participé à la manifestation contre l’antisémitisme, le dimanche 12 novembre. Nombreux sont ceux qui le lui reproch...
27 novembre 2023 - 14:30
Opinions
Image
Manifestation du 12 novembre 2023 contre l'antisémitisme
Le discours d’Emmanuel Macron que l’on aurait aimé entendre
EDITO - Le président de la République n'a pas participé à la manifestation contre l’antisémitisme, le dimanche 12 novembre. Nombreux sont ceux qui le lui reproch...
27 novembre 2023 - 14:30
Opinions

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.