Affaire Raoult : Le Canard Enchaîné est-il un imbécile ?

Auteur(s)
Le Collectif Citoyen, pour France-Soir
Publié le 08 juin 2023 - 08:45
Image
Coin Coin !
Crédits
France-Soir
Les canetons profitent de la vague générée par la mère canard...
France-Soir

TRIBUNE/ANALYSE - Il est facile de suivre la meute, même pour un Canard. Dans un article anti Raoult, il balance un réchauffé qui résume assez bien la situation, avec des attaques peu réfléchies et sans contradiction.

L’article du Canard Enchaîné du 5 juin 2023 sur le Pr Raoult est pour le moins cocasse. Le Canard se plaint que Raoult a qualifié ses opposants d’imbéciles. "Une tribune d’imbéciles", a-t-il dit en référence à la tribune publiée dans Le Monde du 28 mai, signée par une quinzaine de scientifiques sans avoir au préalable énoncé les conflits d’intérêts. La peccadille de 18.5 millions d’euros pour les signataires (source transparence santé). Pas de quoi casser la patte à un Canard.

Article du canard

Les propos de la tribune suivent bien le sillage des autres canards, une belle récitation : "les études montrent que l’hydroxychloroquine était associée à une augmentation du risque de décéder de l’ordre de 13%". Pour le Canard, ne pas y croire serait une preuve "d’imbécilité". C’est un point critique, car le Pr Molimard, initiateur de la tribune, aurait convaincu les signataires avec cet argument. Et le Canard se prend les pieds dans le tapis, il a même tort.

Ce 13% de "sur risque" vient d’un site internet et non d’une publication. Comme par hasard et une énième coïncidence qui va toujours dans le même sens, et dans le cas présent, les méthodologistes semblent avoir peu d’exigence.

Meta HCQ

Dans cette analyse de 5 études sur l’indicateur ("outcome" dans la terminologie médicale anglo-saxonne) composite réanimation ou décès, Recovery et Solidarity ont un poids statistique énorme. Elles biaisent l’analyse, car le protocole est particulier avec un surdosage en phase tardive (alors que l’on sait qu’une efficacité antivirale est impossible en phase tardive).

De plus, dans une des cinq études, les auteurs ont pris l’outcome à J15 au lieu du consensuel J28 ou J30 (on pourrait croire qu’ils ont sélectionné le moins bon résultat). Et ça n’est pas un scoop, rien que Recovery, l’étude multicentrique anglo-saxonne, a un indicateur composite qui montre un « sur risque ». Cette étude de mi 2020 n’a jamais entrainé de conclusion sérieuse sur le fait que l’hydroxychloroquine tuerait lors d’un usage normal, non surdosé en tardif.

Les méta-analyses ne montrent pas de toxicité à dosage normal, que cela soit pour traiter ou en prophylaxie, que cela soit en observationnel ou en randomisé. Rappelons que la toxicité de l’hydroxychloroquine est dépendante sur le dosage de la molécule comme pour toutes les molécules, même trop d’eau tue. Surtout, les résultats du site référencé par le Pr Molimard indiquent que l’Ivermectine est efficace. Qu’en conclure ? On s’étonne de l’absence d’une tribune des 15 experts pour dire que l’ivermectine marche ?

Meta HCQ

Puis Le Canard relate les "exploits" de Raoult. Tout d’abord, le Professeur Raoult a déclaré au tout début de l’épidémie "il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale".

Oui, des épidémies de Coronavirus avaient déjà eu lieu dans le monde, mais elles sont restées localisées à quelques endroits, elles n’ont pas concerné l’Europe. On se rappelle des maladies infectieuses SRAS de 2003 en Asie ou du MERS en 2012 au Moyen-Orient.

Sur cette base, il n’est pas aberrant de rassurer la population. La grippe fait bien plus de morts chaque année en France que ces quelques milliers de morts dans toute la Chine. Ces premiers chiffres n’étaient pas alarmants.

D’ailleurs à l’époque l’OMS n’avait pas déclaré le Covid comme pandémie mondiale, faut-il la critiquer comme pour le Pr Raoult ? En France, tous les experts ont eu ce même discours rassurant. Cette attaque est peu pertinente si ce n’est pour jeter le discrédit et dénigrer.

Raoult a également dit que ce serait "probablement l’infection respiratoire la plus facile à traiter", il est au conditionnel, il parle d’essais chinois qui semblent concluants et il dit derrière qu’il faut travailler et étudier le sujet. Quand il dit "facile", c’est notamment dans le sens qu’un médicament accessible à tous (libre de droits) permet un accès facile au soin. Le travail dans le repositionnement des anciennes molécules est intéressant sur ce point de l’accès au médicament.

Citer la première procédure du Professeur Raoult mis en cause devant le Conseil de l’Ordre des médecins pour sa prescription d’un traitement hors AMM est une information. Cependant, c'est désinformer que d’oublier de dire que le Pr Raoult a gagné sur le droit à prescrire. Le Pr Salomon l’a même confirmé par la suite. Au passage, Madame ou Monsieur du Canard, apprenez à vos petits canetons que, ça n’est pas la chloroquine, mais l’hydroxychloroquine.

Sur la seconde vague, si le Pr Raoult a dit "nulle part il n’y a de deuxième vague", le 2 mai 2020, il parle de rebond. Et il a eu raison. Si le pic d’un variant passe, le nombre de positifs ne repart pas vers le haut. Ces propos sont aussi liés à son avertissement sur un possible retour saisonnier du virus suite à des mutations. Et ce fut le premier à dire que la Covid avait muté et que la maladie revenait. Il avait d’ailleurs prévu la chose en s'équipant en optiflow, un régulateur d’oxygène pour les patients en détresse respiratoire, lors de l’été 2020.

Enfin, pour le coût de l’hydroxychloroquine à l’IHU, pendant le Covid, les structures étaient financées par enveloppe et non par activité. Donc ça n’a rien coûté à la sécurité sociale. Et quand bien même, l’argent aurait été pour un hôpital public négligé par l’État.

Le Pr Raoult a raison, il y a des imbéciles. Ajoutons qu’il y a des imbéciles qui croient des imbéciles et qui se mettent en file indienne comme les canetons, profitant ainsi de la vague générée par la mère canard. Une chose est sûre, le Pr Raoult est populaire parmi les Français et toute polémique associée est bonne pour vendre. Il faut bien vendre ce Canard. Mais faut-il l’acheter ?

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.