L'emprise psychologique comme outil de déconstruction de la France

L'emprise psychologique comme outil de déconstruction de la France

Publié le 02/06/2021 à 10:54 - Mise à jour à 18:09
Francois Mori/AFP via Getty Images
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Gérard Durrmann pour FranceSoir

Cet espace d’opinion permet la libre expression des idées et d’engendrer le débat. Les articles et vidéos publiés dans cette rubrique peuvent parfois ne pas faire consensus, en savoir plus

-A +A

TRIBUNE - L'emprise psychologique, c’est l’un des critères nécessaire au gouvernement sous l’impulsion de Macron, pour mettre en place sa déconstruction de la France en passant par la première étape, c’est-à-dire transférer aux technocrates de Bruxelles la souveraineté pleine et entière de notre pays avant même que cette Union Européenne ne nous livre aux multinationales, banques et autres grandes fortunes qui dominent le monde dont l’idéologie néo-marxiste représente le plus grand danger pour l’existence future des États-Nations et des démocraties. 

Prenons par exemple la suggestion profondément anti-démocratique de Merkel prônant le regroupement des politiques de santé au sein de l’UE ! Comment peut-on imaginer avec l’absence totale de démocratie qui règne au sein de cette organisation, que l’on peut leur faire confiance pour décider de nos vies ? Les « couacs » liés à la gestion des vaccins a mis en exergue l’incompétence absolue de ces fonctionnaires.
 
Il est donc essentiel pour le gouvernement d’instaurer une psychose créant une emprise psychologique forte sur le peuple pour lui faire accepter un programme qu’il refuserait en bloc si la Vérité lui était assénée brutalement. L’ingénierie sociale, le terme technique pour définir la manipulation des foules, englobe plusieurs méthodes dont l’une a particulièrement bien fonctionné : la stratégie de la peur. 
 
Discours anxiogènes, complainte des morts quotidienne du croque-mort officiel de la République, J. Salomon, services de réanimation submergés et grands déploiements ultra-médiatisés de transports de patients vers la province avec, à proximité, des lits de réa en cliniques privées vides, interventions de médecins (toujours les mêmes) dans les médias (notamment des chefs de services de réa dont on peut se poser la question : que faisaient-ils là alors qu’ils se lamentaient sur leurs services surchargés ?). La liste est longue et Macron a même engagé un pantin gesticulant doté d’un accent façon « France profonde » pour donner plus d’émotion et nous débiter des consignes complètement farfelues imaginées par des fonctionnaires mais tellement éloignés des réalités.
 
Lieux culturels, de loisirs, sportifs sont restés fermés pour bien faire comprendre à la population qu’il fallait impérativement se plier aux décisions de cette caste qui nous dicte notre conduite en nous maintenant dans l’ignorance de la réalité. Mais les transports en communs et magasins « essentiels » étaient bondés avant l’heure fatidique du couvre-feu. Un peu partout en France des gens se sont réunis par centaines, par milliers sans prendre de précautions spécifiques et aucune explosion magistrale de cas de covid n’a eu lieu. En ont-ils tirés une expérience, des conclusions ? Ont-ils écouté les médecins de ville plongés au cœur du problème ? Que nenni, du haut de leurs perchoirs fonctionnarisés ils ont pris des décisions parfois stupides, inutiles, contradictoires… ignorant superbement les sachants et les professionnels du terrain et d’expérience.
 
Cette stratégie de la peur a permis à nos gouvernants de mettre en place des restrictions de liberté, de former les esprits à une obéissance inconditionnelle, d’asservir les Français et de les infantiliser. La preuve la plus flagrante est de constater que la plupart des gens porte un masque sans vraiment savoir pourquoi ! Nous obliger à obéir aveuglement, nous soumettre est leur seul but.
Insécurité, immigration sauvage, gestion désastreuse des finances publiques, endettement abyssal de l’État …sont devenus des sujets tabous soigneusement écartés des médias subventionnés en vue de taire, de cacher cette terrible réalité qu’ils ont une peur bleue d’affronter, et qui entraîne la France vers le chaos.
 
L’islamisme radical pourrit la vie des Français mais le gouvernement est effrayé et sa réaction est de fermer les yeux, abandonnant la civilisation plus que millénaire de la France à une idéologie si éloignée de notre mode de pensée et de vie. L’immigration que l’on pourrait imaginer sauvage fait partie en réalité du projet de « Grand mélange » que l’UE défend, la Merkel en tête, laquelle est maintenant prise à son propre piège avec les cinq millions de turcs accueillis en Allemagne.
 
Devons-nous rester bras croisés face à ces manipulations destinées à anesthésier nos esprits pour nous faire accepter le pire pour nos générations futures ? Nous ne pouvons-nous rendre complices et nous soumettre à une idéologie religieuse qui ne cherche qu’à détruire notre civilisation en s’infiltrant partout, armée, police, syndicats, administration, entreprises.
 
L’oligarchie financière anglo-saxonne veut nous imposer un néo-marxisme et faire de nous des « moutons producteurs-consommateurs » livrés uniquement aux multinationales après avoir détruit l’activité économique de notre pays représentés par le petit commerce, les artisans, les agriculteurs et toutes ces TPE-PME qui sont un socle de la France.
 
Et ce n’est pas le résultat de l’élection présidentielle de 2022 qui amènera une solution à elle seule. Le peuple de France doit réagir pour surmonter cette crise infiniment plus grave qui se profile à l’horizon et qui va détruire la France, si on laisse faire cette caste dirigeante.
 
Aucun parti politique n’est en mesure de nous sortir de ce bourbier et c’est à nous de préparer un programme à imposer à tous les prétendants à la responsabilité ultime de la République. Discours démagogiques et promesses électorales ne nous conviennent plus. Imposons nos idées et notre vision d’une France libre, indépendante, laïque, souveraine, démocratique et n’ayant d’ordres à recevoir de personnes.
 
Vous pouvez retrouver la publication originale sur le site de l'auteur : La plume du citoyen.

Auteur(s): Gérard Durrmann pour FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Emmanuel Macron

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir