Lettre ouverte aux "Insoumis"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Lettre ouverte aux "Insoumis"

Publié le 12/04/2021 à 11:19
@FranceSoir
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Francis Lalanne, pour France Soir
-A +A

TRIBUNE - A l'heure où la police verbalise des parlementaires du groupe LFI (la France insoumise), Francis Lalanne n'en démord pas et s'insurge qu'ils n'honorent pas davantage leur nom : plutôt que de s'en plaindre, ils feraient mieux à son sens de déclencher le désormais fameux "article 68" de la Constitution qu'il appelle de ses voeux. Une tribune qui s'inscrit dans la lignée de son "J'appelle !" qui avait été suivi d'une lettre à Monsieur le président de la République Française : " Et revive la France".

Vous, CLEMENTINE AUTIN, HUGO BERNALICIS, CAROLINE FIAT, ERIC COQUEREL, DANIÈLE OBONO, et toi, Cher ALEXIS CORBIERE...

Vous, MATHILDE PANOT, BASTIEN LACHOT, MURIEL RESSIGUIER, MICHEL LARIVE, SABINE RUBIN, JEAN LUC MELENCHON, BENEDICT TAURINE, LOÏC PRID’HOMME, ADRIEN QUATENNENS, JEAN-HUGUES RATENON...

Et vous, FRANÇOIS RUFFIN !


Décembre 2019 Marseille Jean Luc Mélenchon en manifestation.

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis, comment pouvez-vous vous soumettre ?

Comment pouvez-vous cautionner par un refus d’agir, le coup d’État que le chef de l’exécutif inflige à nos institutions, et à notre pays ?

Comment pouvez-vous laisser libre cours à cette véritable dictature « sanitaire » que l’actuel gouvernement impose au peuple de France ?

Comment pouvez-vous ne pas vous révolter lorsque la loi dite « sécurité globale », veut désormais faire entrer le totalitarisme technocratique dans le droit commun ?

Comment pouvez-vous continuer à dédouaner par votre inertie le responsable du désastre national dans lequel est plongé notre pays, en le laissant sous vos yeux réaliser impunément ce qui n’est rien d’autre qu’un coup d’État ?

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis, comment pouvez-vous ainsi vous soumettre ?

Comment pouvez-vous VOUS soumettre, et soumettre la France à une politique vaccinale criminogène, une persécution sans précédent du corps médical qui se trouve aujourd’hui privé de son droit de prescrire et de son devoir de soigner ?

Comment pouvez-vous ignorer d’avantage le moyen constitutionnel de saisir la Haute Cour de justice par l’article 68 pour incriminer celui qui est le principal fauteur de ce qui s’avère désormais être une politique suicidaire, voire génocidaire ?

Comment pouvez-vous l’exempter ainsi de ses crimes, alors que chaque jour des Françaises et des Français succombent aux mesures à géométrie variable qui leur sont assénées comme le couperet de la Guillotine, sous la Terreur, dans le seul intérêt des laboratoires pharmaceutiques ?

Comment pouvez-vous tolérer l’éradication de toutes nos libertés fondamentales et de nos droits humains, par une bande de Putschistes en col blanc se servant des moyens de l’État pour s’emparer du Bien public et de sa Puissance ?

Comment pouvez-vous accepter l’inacceptable sans même tenter d’en référer au Pouvoir Judiciaire selon la Règle constitutionnelle ?

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis, comment pouvez-vous ainsi vous soumettre et remettre aux calendes la solution au malheur qui chaque jour précipite un peu plus la France dans la ruine et la désolation ?

Comment pouvez-vous décréter que la dépression collective résultant de la dictature que nous subissons peut attendre encore plus d’un an qu’un « MARECHAL » issu de vos rangs, soit porté au pouvoir pour devenir « le sauveur de la France » !

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis, comment pouvez-vous vous soumettre au principe éculé de l’homme providentiel ?

Il n’y a pas d’homme ou de femme providentiels ! 

L’homme ou la femme qui va sauver la France, n’existe pas !

 Seule la France peut sauver la France !

Et dans le Système actuel, seule la Représentation Nationale en tant que dépositaire de l’autorité publique a le pouvoir d’agir concrètement contre un abus de Pouvoir Exécutif, pour que la France se sauve elle-même !

Que ne le faites-vous puisque vous avez ce pouvoir ?

Que n’usez-vous de ce pouvoir sacré d’être la France en la représentant, pour porter haut la voix de ce peuple souverain dont on veut aujourd’hui refaire un Tiers-État ? 

Que ne faites-vous valoir votre insoumission à la pensée tyrannique en vous affranchissant publiquement de la corruption des deux assemblées ?

Que ne vous levez vous dans l’Hémicycle, non pour faire des bruits de bouche, mais pour mettre à bas le tyran au nom du peuple français ?

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis, reprendrez-vous à votre compte la stratégie politicienne indigne consistant à spéculer sur le marasme économique et moral dans lequel est précipité la société française, pour arracher au mécontentement public les votes qui manquent à votre intérêt privé ?

Amies et Amis du parti des insoumis ! Nous nous sommes côtoyés de près et de loin pendant la révolte des Gilets Jaunes !

Aujourd’hui, je vous le dis avec l’amitié et le respect que je veux conserver pour vous dans mon cœur : ne nous proposez pas de remplacer un tyran par un autre comme solution à l’urgence d’en finir avec la tyrannie dans notre pays !

C’est maintenant qu’il faut agir et non en 2022 ! Vous en avez les moyens à l’Assemblée nationale. Mettez, je vous en conjure, ces moyens en action !

Vous avez crié dans la rue pendant un an avec les Gilets jaunes : « Macron Démission !»

Qu’avez-vous à perdre aujourd’hui à crier au cœur de l’Assemblée nationale : « Macron DESTITUTION !» ?

Formez le bataillon des représentants du peuple qui peuvent par un moyen constitutionnel mettre au banc des accusés celui qui veut siéger désormais sur le trône de France ! Et qui, à votre nez et à votre barbe, se fait roi de ses propres mains !

C’est maintenant qu’il faut agir et non en 2022 ! C’est maintenant car le temps presse ! Car sous l’impulsion du président de la République et de son gouvernement, on tue des Françaises et des Français chaque jour.

Comme l’écrit Roland Dorgelès dans « Les Croix de bois » : “au secours ! on assassine des hommes !...”

On met en danger des Françaises et des Français en usant des Pouvoirs Publics !

En confinant les bien-portants et en refusant de soigner les malades, on met en danger des Françaises et des Français !

En faisant obstacle par la force publique aux traitements précoces, on met en danger des Françaises et des Français !

En empêchant le corps médical responsable de soigner et de prescrire, on met en danger des Françaises et des Français ! 

En imposant des vaccins qui n’en sont pas ; et en transformant ainsi à leur insu nos concitoyennes et concitoyens en véritable animaux de laboratoire, en véritable cobayes, on met en danger des Françaises et des Français ! 

Amies et amis du parti des insoumis, pendant que le chef du Régime actuel use de son mandat pour mettre en danger des Françaises et Français, vous ne pouvez ni ne devez plus remettre à demain votre pouvoir et votre volonté de ne pas vous soumettre !

Car ce pouvoir et cette volonté doivent demeurer l’expression du peuple français.

Députées et Députés de la France insoumise ! Vous devez sans plus tarder, vous porter au secours de celles et ceux qui vous ont confié l’intégrité de la chose publique et la garantie des droits humains !

Sauvez la vie et l’existence de vos électrices et de vos électeurs !

Sauvez l’honneur perdu de la Représentation Nationale ! 

Mettez à bas le Tyran !

Ici !

Et maintenant ! 

Si vous êtes insoumis vous n’avez point besoin pour cela d’en demander l’autorisation à un quelconque chef !

 

Rassemblez -vous ! Ressemblez-vous !

 

Trouvez dans tous les groupes celles et ceux qui au fait de leur responsabilité d'élus se joindront à vous ; abolissant le temps d’une trêve, les divergences particulières pour la sauvegarde de l’intérêt général.

Je vous en conjure, ne donnez plus aux Françaises et aux Français l’image d’un élu qui touche 5000€ et bientôt 7000€ d’argent public pour privilégier les intérêts de son parti et non de sa patrie.

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis je vous exhorte par la présente à ne plus vous soumettre ni au chef de l’exécutif ni à quelque autre chef que ce soit...

Je sens dans mon cœur et dans mon ventre, que vous brûlez d’agir.

Je suis certain au plus profond de moi-même qu’il ne peut en être autrement.

N’attendez plus ! Agissez !

Le chef de l’exécutif a manqué manifestement aux obligations qui sont celles du président de la République.

Il doit de ce fait être destitué. 

La saisine de la Haute Cour de justice permettra enfin publiquement de faire valoir aux yeux de toutes et de tous, que ses erreurs et ses fautes ont privé le peuple de France du droit qu’on lui présente aujourd’hui comme étant le seul essentiel : le droit à la santé !

Il est primordial pour l’avenir de la France et celui de la démocratie dans le monde qu’Emmanuel Macron soit destitué avant la fin de son mandat ! 

Et même si les deux assemblées en venaient honteusement à le gracier, il ne le serait pas pour autant aux yeux de l’opinion publique qui le destituera dans les urnes. 

Vous qui dites aux Françaises et aux Français que vous êtes insoumis, si vous l’êtes vraiment : pour l’amour et l’honneur de la France, déclenchez l’article 68 !

Auteur(s): Francis Lalanne, pour France Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Francis Lalanne

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-

Je m'abonne à la Newsletter FranceSoir