Traitement ambulatoire précoce du Covid-19: Emmanuel Macron "complotiste"?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 31 mai 2022 - 13:58
Image
Emmanuel Macron et les traitements précoces
Crédits
DR / F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Le président de la République signe des ordonnances...
DR / F. Froger / Z9, pour FranceSoir

TRIBUNE — Depuis mars 2020, de nombreux médecins et scientifiques alertent sur les traitements ambulatoires précoces du Covid-19 [1] [2] [3] [4].

Le 9 janvier 2021, lors de la conférence de presse du lancement de la Coordination Santé Libre, retransmise par le magazine Nexus [5], Claude Escarguel représentant le collectif « Azithro d’hospitalisations » déclarait (1h 23min 52s) :

« Nous avons reçu trois coups de fil de la première dame de France, qui s’est intéressée auprès d’une de nos adhérentes pour [connaître] le traitement… »

Le 20 avril 2021, sur le site de l'UPGCS (Union pour la Prévention et la Gestion des Crises Sanitaires), on pouvait lire [2] [6]:

Capture site de l’UPGCS

« Nous avons les preuves d'enregistrements téléphoniques et de SMS illustrant que ce dernier [le président Macron] ainsi que Mme Brigitte Macron ont essayé de faire bouger les choses mais qu'ils se sont heurtés au "système" médical et à son potentiel "d'emprise" sur une population perdue mais aussi sur des médecins de ville tétanisés par les menaces planant en cas de "traitement" autre que le Doliprane. Que peut faire un politique, à un an des présidentielles, face au pouvoir médical si puissant sinon composer avec !! »

Le 26 janvier 2022, sur le site « la parole donnée », Claude Escarguel indiquait (40min 48s) [7] :

« Nous avons des SMS de Macron. Des médecins dans notre groupe ont contacté des ministres de Macron. Des médecins dans notre groupe ont contacté Madame Macron et ont été en relation directe et permanente avec [elle]. Et Macron à un moment donné nous a envoyé un SMS, [via] un ancien ministre qui nous l’a rebalancé, donc on a ce SMS : "Oui je suis tout à fait d’accord. Je pense que la piste du traitement ambulatoire précoce est une bonne piste. Mais le système est opposé. Je suis ça de près."»

Le 23 avril 2022, lors du « Festival des Invizibles » [8], il précise qu’il s’agit d’une ministre (50min 50s) :

« [Macron] a répondu à sa ministre. [Dans] un SMS que nous avons à [votre] disposition : "Oui je suis d’accord avec cette façon de voir. Malheureusement le système est contre. (Le "système", c’est ça qui est intéressant.). Je m’en occupe"… Il parlait à sa ministre. Si un jour on révèle officiellement qu’on a un complotiste parmi nous, qui en plus de ça y croyait, mais que le « système »… quel est le « système » ? Est-ce que c’est Mac Kinsey ? Les gros laboratoires avec lesquels il avait travaillé ? Il ne faut pas oublier que Macron a fait sa fortune en trois mois, [en gagnant] trois millions d’euros…il était très proche de Pfizer…Le jour où on lachera la boulette, comme quoi on a un complotiste parmi nous, peut-être que cela fera évoluer les choses. »

Le 5 mai 2022, lors du Conseil Scientifique Indépendant n°53 [9], Claude Escarguel déclarait (1h 01min 57s) :

« Le docteur Alain Branchereau…a dit au président de la République : "J’ai traité [avec] azithromycine/zinc, et je n’ai eu aucun décès" À cette époque-là, nous avions envoyé par l’intermédiaire d’un médecin, qui soignait un de ses ministres, tous nos travaux à Monsieur Macron… On sait qu’on a pu compter en février 2021, parmi les complotistes, une personne célèbre qui était le président de la République ! Je vais vous lire la réponse, mail du président de la République à son ministre. C’est un mail qui est en notre main, nous le réservons au cas où France Inter s’amuserait à dire que c’est [une] fake news : "Formidable. Je crois beaucoup à cela vraiment depuis longtemps. Mais le "système" y croit trop peu c’est fou. Je m’en saisis. Merci. Je vous embrasse." [Parallèlement] un de nos médecins qui était en relation directe avec Madame Brigitte Macron, témoignait qu’elle aussi avait autour d’elle beaucoup de gens qui étaient traités par traitement ambulatoire précoce et qui avaient été satisfaits des résultats. »

Alors, France Inter, vers un débat du troisième tour entre le complotiste Claude Escarguel et le complotiste Emmanuel Macron ?
 

Références :

[1] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/therapies-vaccin
[2] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/libre-et-eclaire-benefice-risque-et-soin
[3] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/prophylaxie-du-covid-19-vitamine-d-zinc-plus-efficaces-vaccins
[4] https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/covid-19-les-francais-savent-ils-des-2020-possible-soigner
[5] https://www.facebook.com/magazine.nexus/videos/392633605133585
[6] https://www.upgcs.org/2021/04/20/covid-19-l-analyse-de-la-crise-par-un-m%C3%A9daill%C3%A9-de-la-l%C3%A9gion-d-honneur-le-docteur-alain-branchereau/
[7] https://laparoledonnee.fr/2022/01/26/claude-escarguel-ses-prescriptions-contre-le-covid/
[8] https://www.nexus.fr/actualite/sante/dr-escarguel-covid-long/
[9] https://crowdbunker.com/v/veS3sQXS

À LIRE AUSSI

Image
Dr Claude Escarguel
Claude Escarguel, microbiologiste : "Le traitement en phase précoce marche !" - Debriefing
Debriefing du microbiologiste Claude Escarguel, ancien président du Syndicat national des praticiens des hôpitaux généraux. Il est aussi porte-parole du collectif « AZ...
28 novembre 2020 - 13:23
Vidéos
Image
Vitamine D
Prophylaxie du Covid-19 : la vitamine D et le zinc plus efficaces que les "vaccins" ?
TRIBUNE — Le 13 décembre 2021, un article publié dans Frontiers in Medecine porte sur la chimioprévention du Covid-19 par une supplémentation en zinc [1]. Cette étude ...
27 janvier 2022 - 11:54
Opinions
Image
Stéthoscope
Dès 2020, il était possible de "sauver énormément de malades"… en suivant les conseils du ministre!
TRIBUNE - Garanti 100% sans hydroxychloroquine ni ivermectine ?Le covid-19 est une maladie qui se présente d’abord selon une phase d’infection virale, qui peut évoluer...
09 mars 2022 - 16:05
Opinions
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don