A Paris, plus de 110 personnes verbalisées dans un restaurant clandestin

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 10 avril 2021 - 13:24
Image
Patrouille de police dans les rues de Paris le 3 février 2021 pour vérifier le respect des règles dans le cadre de la crise sanitaire
Crédits
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
Patrouille de police dans les rues de Paris le 3 février 2021 pour vérifier le respect des règles dans le cadre de la crise sanitaire
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives

Plus de 110 personnes rassemblées dans un restaurant clandestin ont été verbalisées dans le XIXe arrondissement de Paris dans la nuit de vendredi à samedi et les gardes à vue de deux personnes présentées comme des organisateurs ont été levées, ont indiqué samedi la préfecture de police et le parquet.

Les policiers "requis pour un tapage nocturne émanant d'un restaurant ont mis un terme à un rassemblement de plus de 110 personnes", explique la préfecture de Paris dans un tweet.

Deux personnes, présentées par la préfecture de police comme étant l'organisateur et le gérant du restaurant, avaient été placées en garde à vue vendredi soir. Leurs gardes à vue pour "mise en danger de la vie d'autrui et travail dissimulé" ont été levées samedi en fin de journée "pour poursuite d'enquête", a indiqué le parquet de Paris.

Les convives ont été "verbalisés pour non-respect des mesures sanitaires", selon la préfecture.

D'après BMFTV, 62 personnes ont par ailleurs été verbalisées vendredi midi dans un restaurant clandestin à Saint-Ouen. Le gérant de l'établissement a été interpellé, a précisé dans un tweet la préfecture de police.

Ces affaires se produisent après la vive polémique déclenchée par la diffusion la semaine dernière d'un reportage de M6 sur des dîners clandestins luxueux.

Dans ce reportage, l'un des organisateurs, identifié comme étant le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, affirmait avoir "dîné dans la semaine dans deux-trois restaurants clandestins" où il aurait croisé "des ministres". Il est depuis revenu sur ses propos, en expliquant avoir voulu faire de "l'humour".

Vendredi, Pierre-Jean Chalençon et le cuisinier Christophe Leroy ont été placés en garde à vue. Leur garde à vue a été levée en fin de journée.

"A ce stade des investigations, aucun élément ne permet de mettre au jour la participation d'un membre du gouvernement aux repas" faisant l'objet d'une enquête, a indiqué le parquet vendredi.

Près de 1.000 clients de restaurants ouvrant illégalement ont été verbalisés à Paris depuis le 30 octobre, avait indiqué mardi le ministère de l'Intérieur.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.