Pédophilie : le Nebraska réclame les rapports d'abus sexuels auprès de 400 églises

Auteur:
 
Par AFP - Washington
Publié le 27 février 2019 - 06:31
Image
La justice du Nebraska annonce avoir exigé, auprès de plus de 400 églises et institutions catholiques de cet Etat du Midwest américain, la communication de registres concernant des abus sexuels commis
Crédits
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
La justice du Nebraska annonce avoir exigé, auprès de plus de 400 églises et institutions catholiques de cet Etat du Midwest américain, la communication de registres concernant des
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives

La justice du Nebraska a annoncé mardi avoir exigé, auprès de plus de 400 églises et institutions catholiques de cet Etat du Midwest américain, la communication de registres concernant des abus sexuels commis sur des enfants.

Ces requêtes de la justice "réclament tout registre ou toute information liés à des agressions ou des abus sexuels commis sur des enfants par des personnes employées ou associées à chaque église ou institution, qu'ils aient déjà été signalés ou non", a indiqué la porte-parole Suzanne Gage dans un communiqué.

Le département de la justice du Nebraska "estime que des assignations sont nécessaires afin de s'assurer que tous les rapports concernant des cas d'inconduite ont été soumis aux autorités compétentes", a-t-elle expliqué.

"Notre objectif est que tous les rapports d'abus fassent l'objet d'un examen complet de l'application de la loi, et d'une enquête le cas échéant", a-t-elle ajouté.

Cette initiative intervient après une série de scandales de pédophilie au sein de l'Eglise aux Etats-Unis et dans d'autres pays, que l'institution catholique est souvent accusée d'avoir couverts.

En décembre, près de 700 membres du clergé de l'Illinois avaient été accusés, sur plusieurs décennies, d'agression sur mineurs, un nombre beaucoup plus important que celui d'abord rendu public par les diocèses de cet Etat. Le même mois, les jésuites américains - qui gèrent de nombreux établissements scolaires - avaient publié les noms de plus de 200 prêtres "visés par des accusations crédibles" depuis les années 50.

Et en août, une enquête des services du procureur de Pennsylvanie a mis au jour des abus sexuels perpétrés par plus de 300 "prêtres prédateurs" et couverts par l'église catholique de cet Etat, dont ont été victimes au moins mille enfants.

En Australie, le cardinal George Pell, qui était le numéro trois dans la hiérarchie du Vatican, a été reconnu mardi coupable d'agression sexuelle sur mineur.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
sarko
Nicolas Sarkozy, lapin bling-bling mariné dans des affaires en tous genres
PORTRAIT CRACHE - Que dire de Sarko, tant cet homme a défrayé la chronique, de procès-verbaux en registres de tribunaux ... ? Tout ou rien ... Cet ancien président, mi...
21 juillet 2024 - 10:13
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.