Démission de Christiane Taubira : les premières réactions

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 27 janvier 2016 - 11:57
Image
Christiane Taubira, François Hollande et Manuel Valls
Crédits
©Alain Jocard/AFP
Christiane Taubira a démissionné suite à son désaccord avec le gouvernement sur la déchéance de nationalité.
©Alain Jocard/AFP
Suite à la démission de la ministre de la Justice Christiane Taubira, les premières réactions politiques sont tombées. Si le gouvernement se fait discret, l'opposition se réjouit, et les anciens ministres démissionnaires saluent un départ lié à des convictions.

L'annonce de la démission de Christiane Taubira, bien qu'objet de rumeurs depuis plusieurs semaines, a surpris ce mercredi une bonne partie de la classe politique. Ce qui n'empêche pas les réactions de fuser, notamment sur Twitter, quelques heures seulement après l'annonce de l'Elysée.

Sans surprise, la droite et l'extrême droite se réjouissent. La désormais ex-ministre de la Justice a en effet longtemps été la cible favorite de l'opposition que ce soit pour sa loi sur le mariage pour tous ou pour sa politique pénale jugée laxiste à droite.

"Je me réjouis de la démission de Christiane Taubira qui doit marquer la fin de la dérive laxiste que connait notre Justice depuis 2012", a ainsi tweeté le député (LR) des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, qui n'avait pas attendu la question de la déchéance de nationalité pour appeler à la démission de la garde des Sceaux.

Le constat est encore plus cinglant de la part du député (LR) de l'Yonne Guillaume Larrivé qui juge que Christiane Taubira "aura été le pire ministre de la Justice de la Vème République". Un point de vue partagé par le numéro-2 du Front national Florian Philippot, qui ajoute qu'il s'agit d'"une bonne nouvelle pour la France" et "nos compatriotes qui ne supportaient plus le laxisme" de sa politique pénale. "La seule justice chez Taubira: sa démission" renchérit, Marion Maréchal-Le Pen députée (FN) du Vaucluse.

Pour trouver des soutiens à Christiane Taubira, il faut aller du côté de ceux qui ont eux-mêmes démissionné sous le quinquennat de François Hollande. Des anciens ministres qui comme elle incarnaient l'aile gauche du gouvernement.

"Toute mon affection à Christiane Taubira, toute ma reconnaissance pour son action à la Chancellerie, tout mon respect pour ses convictions", a tweeté l'ex-ministre de l'Education Benoît Hamon.

Pour son ancienne collègue de la Culture Aurélie Filippetti: "Un seul mot: bravo! Hommage au talent immense, au travail et à l'engagement de Christiane Taubira qui marquera l'histoire du ministère de la Justice". De même, l'ancienne ministre du logement Cécile Duflot salut "chaleureusement la décision de courage et de conviction de Christiane Taubira: la fidélité à nos valeurs est une force".

En revanche, le gouvernement reste plus laconique sur la question. Le terme de "cohérence" revient régulièrement pour expliquer cette démission, après que Christiane Taubira a exprimé son opposition à la déchéance de nationalité.

Carlos Da Silva, Premier secrétaire du PS en Essonne et proche de Manuel Valls se contente sur Twitter d'un "respect pour Christiane Taubira, félicitations à Jean-Jacques Urvoas", son remplaçant à la Chancellerie. 

 

À LIRE AUSSI

Image
Gérard Larcher.
Déchéance : le comportement de Taubira ? "Ahurissant", tacle Larcher
Rejoignant la plupart des responsables de son camp, Gérard Larcher a lui aussi appelé à la démission de Christiane Taubira, mardi. La raison? Son comportement "ahuriss...
14 janvier 2016 - 10:42
Politique
Image
Laurent Wauquiez.
Taubira ne peut pas "être une garde des Sceaux à la carte" estime Wauquiez
Alors que Christiane Taubira a récemment réaffirmé son opposition à la déchéance de nationalité, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé ce mardi qu'il défendrait l...
12 janvier 2016 - 20:35
Politique
Image
Manuel Valls et Christiane Taubira en décembre 2015.
Déchéance : Valls présentera sans Taubira la révision constitutionnelle au Parlement
Le Premier ministre Manuel Valls présentera lui-même le projet de réforme de la Constitution au Parlement, a-t-il annoncé ce mardi aux députés PS. Il acte ainsi la mis...
12 janvier 2016 - 15:27
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.