Elections européennes et rassemblement : les conseils de Sarkozy à Wauquiez

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 14 juin 2018 - 15:50
Image
Nicolas Sarkozy et le vice-président des Républicains, Laurent Wauquiez (d), le 8 décembre 2017 à Lyon
Crédits
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
Nicolas Sarkozy aurait conseillé à Laurent Wauquiez d'être tête de liste aux européennes.
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
En difficulté à la tête des Républicains, Laurent Wauquiez est allé cherché conseil auprès de son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Celui-ci lui aurait conseillé d'aller chercher davantage le soutien de ses troupes et de se poser en leader, notamment en étant tête de liste aux européennes.

C'est Laurent Wauquiez qui a fait le déplacement mercredi 14 jusqu'aux bureaux de Nicolas Sarkozy, pour quérir les conseils de l'ancien patron de Républicains aujourd'hui divisés en interne et peinant à être audibles au niveau national. Une démarche qui en dit beaucoup sur les relations entre les deux hommes ayant connu un épisode exécrable après la diffusion des propos enregistrés de Laurent Wauquiez.

Car bien qu'en retrait, l'ex-président de la République demeure très populaire auprès des sympathisants de droite et chez les militants, où la ligne "sarkozyste" est encore très présente. 

Nicolas Sarkozy aurait conseillé à son successeur d'être un rassembleur plutôt que de "tuer" tout le monde, mais aussi d'être un leader notamment en prenant la tête de la liste LR aux élections européennes.

Laurent Wauquiez fait en effet face à de nombreuses critiques en interne, beaucoup lui reprochant une ligne trop à droite ou trop centrée sur les thèmes de l'extrême droite (Europe et immigration). Une situation symbolisée par le tract intitulé "Pour que la France reste la France", distribué au sein des fédérations LR. Il avait valu à Laurent Wauquiez une passe d'armes tendue avec sa numéro 2, Virginie Calmels, ex-juppéiste.

Voir: LR - Wauquiez reproche à Calmels sa "démarche personnelle"

"Le chef, il prend tout le monde et deux jours après tout le monde est avec lui", aurait expliqué Nicols Sarkozy à son successeur selon Le Figaro. "Qu'est-ce que tu crois? On ne tue pas en politique, on rassemble! Même moi, je t'ai supporté" aurait-il ajouté, jouant sur le double sens de "supporter".

"Davantage consulter. Ne pas se renfermer. Animer une équipe et ne pas se contenter de la diriger", bref devenir le chef en obtenant le soutien des membres plutôt qu'en imposant une vision, ce sont les conseils qu'aurait aussi donnés Nicolas Sarkozy selon RFI.

Passer par les européenne serait donc le moyen de donner l'exemple pour Laurent Wauquiez, mais aussi de contraindre le parti à faire front derrière lui alors que la question de l'UE est un des principaux points de friction entre les deux courants qui s'affrontent en interne. Avec le risque important d'un échec qui remettrait sa position en cause.

Devenu président de LR avec la bénédiction de Nicolas Sarkozy et François Fillon, Laurent Wauquiez avait été élu dans un fauteuil, la plupart des autres candidats potentiels restant sur un échec à la primaire. Son leadership est donc toujours apparu assez fragile. Mais il a assuré qu'il ne changerait pas de cap.

À LIRE AUSSI

Image
Le président des Républicains Laurent Wauquiez, le 18 avril 2018 à Paris
LR : Wauquiez n'a pas "l'intention de changer" de cap
Le président des Républicains, Laurent Wauquiez n'a pas "l'intention de changer" de stratégie malgré les doutes qui pointent dans le parti, reconnaissant néanmoins que...
09 juin 2018 - 20:32
Image
Virginie Calmels posant le 17 mars 2018 à Paris
LR : alliée à Wauquiez, Virginie Calmels "assume", mais jusqu'à quand ?
"Elle était la seule à croire au tandem". Les relations se tendent entre le patron des Républicains Laurent Wauquiez et sa numéro deux Virginie Calmels, venue du privé...
11 juin 2018 - 18:39
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.