Fonction publique : l'exécutif veut davantage de contractuels et de rémunérations au mérite

Auteur:
 
Par AFP - Paris
Publié le 01 février 2018 - 14:22
Image
Le Premier ministre Edouard Philippe (g) arrive pour une réunion du Comité interministériel de la transformation publique, le 1er février 2018 à Paris
Crédits
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Le Premier ministre Edouard Philippe (g) arrive pour une réunion du Comité interministériel de la transformation publique, le 1er février 2018 à Paris
© JACQUES DEMARTHON / AFP

L'exécutif veut étendre "largement" dans la fonction publique le recours aux contractuels ne bénéficiant pas de l'emploi à vie et développer davantage la rémunération au "mérite", a annoncé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe.

Une "grande concertation" va être ouverte en février entre le gouvernement et les syndicats de la fonction publique, a-t-il précisé. Outre ces deux dossiers traditionnellement sensibles, elle doit également porter sur deux autres chantiers délicats: la simplification des instances représentatives du personnel et l'accompagnement des départs ou des reconversions dans la fonction publique.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.