François Rebsamen : "nous sommes très dépendants de la croissance"

Auteur(s)
AZ
Publié le 19 novembre 2014 - 10:08
Image
François Rebsamen à l'Elysée en mai 2014.
Crédits
©Philippe Wojazer/Reuters
François Rebsamen était au micro de France Inter, ce mercredi matin.
©Philippe Wojazer/Reuters
Le ministre du Travail, François Rebsamen, était l'invité de France Inter ce mercredi matin. Le conseiller municipal de Dijon est revenu sur les chiffres du chômage et notamment sur le renforcement des contrôles par Pôle Emploi.

Efficacité de Pôle Emploi avec 500.000 chômeurs de plus

"Sous Nicolas Sarkozy le nombre de chômeurs s'est accru de 720.000".

"En 2012 et 2013, ce sont 4.000 postes qui ont été créés à Pôle Emploi afin de permettre aux conseillers de Pôle Emploi de mieux suivre les demandeurs d'emplois. On peut toujours considérer que c'est toujours insuffisant. La réalité des agences est très différente selon les départements. Il y a des agences qui sont confrontés à des difficultés".

 

Documentaire "Pôle Emploi ne quittez pas" de Nora Philippe (sorti en salle ce mercredi 19)

"J'ai entendu parler du film, je ne l'ai pas encore vu. Il y a des endroits, je le concède, où effectivement un équilibrage est nécessaire. Dans une période de restriction budgétaire, c'est un effort énorme qui a été fait. Ces 4.0000 postes supplémentaires permettent de faire face aujourd'hui".

"Il faut les accompagner (les demandeurs d'emplois, NDLR) et le contrôle permet de les accompagner. Il faut un accompagnement renforcé et notamment pour les chômeurs de longue durée".

"Actuellement, on se demande comment faire un effort supplémentaire pour nos séniors qui sont des chômeurs de longue durée. On a mis en place un certain nombre d'aides particulières".

"Nous sommes très dépendants de la croissance et nous regardons ce qu'il se passe au niveau européen. Nous attendons beaucoup des investissements prévus par M. Juncker. Encore faut-il que ça se réalise".

 

Mise en place d'une "prime d'activité"

"Elle va être beaucoup plus ciblée autour du Smic sur les travailleurs pauvres. Elle va avoir un effet beaucoup plus incitatif parce qu'elle va être distribuée mensuellement. Et elle concernera également les jeunes de moins de 25 ans. Ce sera à partir du 1er janvier 2016".

 

CDI: période d'essai de 2 à 3 ans

"Chacun réfléchit au contrat de travail. Je pense que le mieux, c'est d'en discuter avec les partenaires sociaux".

"Nous avons créé un dispositif qui s'appelle le CDI intérim mais là encore, nous avons pointé du doigt une difficulté qu'il faudra lever. Il y a encore des amélioration à apporter".

 

Primaire à gauche pour 2017

"Ce n'est pas la préoccupation du gouvernement".

"Ce n'est pas à un ministre (Thierry Mandon, NDLR) de faire ce type de propositions".

"François Hollande a vocation à se représenter mais pour ça, il faut réussir".

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Thierry Breton
Les numéros d’illusionniste du commissaire censeur Thierry Breton
PORTRAIT CRACHE - Thierry Breton, ingénieur devenu dirigeant d’entreprise, ministre, puis commissaire européen, a laissé derrière lui une ribambelle de restructuration...
24 février 2024 - 09:52
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.