JO 2024 : Les bouquinistes resteront sur les quais de Seine

Auteur(s)
France-Soir
Publié le 13 février 2024 - 20:15
Image
Un bouquiniste sur Paris le 2 aout 2023.
Crédits
F. Froger / Z9, pour France-Soir
F. Froger / Z9, pour France-Soir

Symbole des quais de Seine s'il en est, les bouquinistes ont gagné. Depuis des mois, la préfecture de Paris essayait de les chasser, au nom de la sécurité, pour pouvoir organiser la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques. Mais face à la grogne, et faute d'une "solution consensuelle et rassurante", Emmanuel Macron a renoncé à l'opération.

Mardi 13 février, c'est assuré par l'Élysée : "Le président de la République a demandé au ministre de l’Intérieur et au préfet de police de Paris que l’ensemble des bouquinistes soient préservés, et qu’aucun d’entre eux ne soit contraint d’être déplacé." Une grande victoire pour les tenanciers des indémodables boites vertes.

Depuis des mois, ils ne savaient plus sur quel pied danser, tant ils étaient baladés entre fausses promesses et soutien à moitié. Si bien que le 19 janvier dernier, l'Association culturelle des Bouquinistes de Paris avait saisi le tribunal administratif pour remettre en cause la Mairie de Paris. Après quoi une pétition a été lancée pour empêcher le démantèlement des bouquinistes ; elle a recueilli plus de 185.000 signatures.

Finalement, si la cérémonie d'ouverte des Jeux se fait bien sur la Seine, il faudra "que le dispositif de sécurité soit adapté en conséquence", selon les mots d'Emmanuel Macron.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Castex
Jean Castex, espèce de “couteau suisse” déconfiné, dont l'accent a pu prêter à la bonhomie
PORTRAIT CRACHE - Longtemps dans l’ombre, à l’Elysée et à Matignon, Jean Castex est apparu comme tout droit venu de son Gers natal, à la façon d’un diable sorti de sa ...
13 avril 2024 - 15:36
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.