L’agenda d’Emmanuel Macron suscite des rumeurs sur les réseaux sociaux

Auteur(s)
Lauriane Bernard, France-Soir
Publié le 18 mars 2023 - 18:00
Image
Crédits
POOL/AFP - Christophe PETIT TESSON
Le président français Emmanuel Macron à l'Élysée, le 24 février 2023 à Paris
POOL/AFP - Christophe PETIT TESSON

Mais où est donc passé Emmanuel Macron ? Depuis hier, la question est sur toutes les lèvres et la rumeur enfle sur les réseaux sociaux : le chef de l’État aurait fui le pays. L’agenda élyséen est vide et les trajets de la flotte présidentielle font réagir la twittosphère. Mais pour l’instant, le scénario de sa fuite à l’étranger est quelque peu fantasmé. 

Selon l’usage, le cabinet du président de la République française s’occupe de publier l’agenda du président sur le site officiel de l’Élysée. Aucune information n’a été communiquée depuis hier.  

Les avions de flotte présidentielle en mouvement  

Plus de 6000 personnes se sont rassemblées hier sur la place de la Concorde en réaction à l’annonce d’Elisabeth Borne d’utiliser l’article 49.3. Le président aurait-il pris peur ? Beaucoup le pensent et certains insinuent même qu’il aurait… pris la fuite !  

Il est vrai que l’activité de la flotte aérienne présidentielle interroge. D’après les derniers mouvements observés, on remarque que depuis deux jours, 4 des 7 avions qui la composent ont été mobilisés pour effectuer plusieurs allers-retours.  

Par exemple, ce 17 mars, le Dassault Falcon 2000EX a décollé depuis l’aéroport militaire et présidentiel de Villacoublay/Velizy aux alentours de 8h du matin, pour atterrir vers 11h à la base aérienne 115 Orange/Caritat. Il a effectué le même trajet en sens inverse peu de temps après. 

On constate des mouvements similaires dans la journée d’avant- hier. D’abord il faut noter que cette flotte n’est pas seulement chargée du transport aérien du président de la République, mais aussi de celui des ministres et hautes autorités.  Par ailleurs, aucun engin n’a quitté le territoire de la France Métropolitaine. Le scénario de la fuite d’Emmanuel Macron à l’étranger semble donc quelque peu fantasmé pour l’instant.  

Un dispositif de sécurité renforcé à l’égard des élus  

Pour autant, cela ne veut pas dire que le président réside toujours au Palais de l’Élysée, ni que les députés du groupe Renaissance ne craignent pas pour leur propre sécurité.  

Depuis vendredi, le mouvement social se durcit rapidement et des dizaines de manifestations spontanées se sont organisées à travers toute la France. La présidente des députés Renaissance, Aurore Bergé, s’est inquiétée d’éventuelles « représailles » encourues par les élus du camp présidentiel. Le ministre de l’intérieur lui a assuré en retour « que la protection des élus est actuellement et plus que jamais la priorité de son ministère » et que la surveillance aux abords des permanences parlementaires allait être renforcée.  

On peut noter que la préfecture de Police de Paris n’avait pas l’air si inquiète à la veille du vote parlementaire quand une déclaration préalable de manifestations avait été déposée par les syndicats au cas où le 49.3 serait adopté. La préfecture avait autorisé une convergence des rassemblements vers la Concorde, proche du palais de l’Elysée ce vendredi.  

Concernant le président de la République, aucune annonce ne laisse encore penser qu’il craint pour sa sécurité. Finira-t-il par prendre la parole pour renouveler son invitation « qu’on vienne me chercher » à l’adresse des mécontents ?  

À LIRE AUSSI

Image
Macron
Emmanuel Macron, un président ordinaire, non essentiel, au mépris de la démocratie ?
BRÛLOT - N'en déplaise aux flatteurs professionnels qui le comparent à Louis XIV pour obtenir ses bonnes grâces, Emmanuel Macron a beau se prendre pour le Roi Soleil, ...
16 mars 2023 - 19:30
Opinions
Image
Macron agriculture
Un journal britannique annonce la fin d’Emmanuel Macron et moque ses envies présumées d'un troisième mandat
POLITIQUE - Lundi 20 février, le journal britannique The Telegraph publiait un article intitulé “Macron sait qu'il est fini. Il pourrait simplement choi...
25 février 2023 - 17:30
Politique
Image
La réforme des retraites va-t-elle provoquer une dissolution de l’Assemblée nationale ?
Bien que le gouvernement se défende de vouloir recourir à l’'article 49 alinéa 3 de la Constitution pour faire passer la réforme des retraites ce jeudi, certains group...
15 mars 2023 - 17:25
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Portrait Soros
George Soros entre coups de bourse, coups de cœur et coups d'Etat
PORTRAIT CRACHE - George Soros : le super-héros des marchés qui jongle avec les chiffres et secoue le cocotier de Wall Street quand il “n’ouvre pas les sociétés” à la ...
16 février 2024 - 16:00
Portraits
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.