La CNIL juge les atteintes aux libertés "particulièrement fortes"... mais ne s'y oppose pas

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

La CNIL juge les atteintes aux libertés "particulièrement fortes"... mais ne s'y oppose pas

Publié le 22/07/2021 à 16:55
© LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

C'est au tour de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) de se poser en rempart de nos libertés. Suite au projet d'extension du passe sanitaire, sa présidente Marie-Laure Denis a été auditionnée au Sénat, et malgré le fait qu'elle qualifie les atteintes à nos libertés "particulièrement fortes", l'organisme ne s'y opposera pas.

Voir aussi : La Défenseure des droits relève dix points d'alerte quant à l'extension du passe sanitaire

En effet, dans son rapport, la CNIL souligne et déplore "une question qui dépasse l’enjeu sanitaire" pour devenir "éthique", "un périmètre et des mesures à expertiser" et "des garanties supplémentaires à prévoir", tout en accordant son feu vert au passe sanitaire.

La question est posée : à quoi servent toutes ces institutions (Conseil d'État, Conseil Constitutionnel, Défenseur des droits, etc.) qui dénoncent en choeur une atteinte à nos libertés fondamentales mais qui ne peuvent concrètement s'opposer aux décisions du gouvernement ?

La saisine des Sages dont Jean Castex se prévaut, si l'on devine par avance leur décision, ne servirait-elle pas simplement à rassurer les Français, ou à les inquiéter ?

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




CNIL, encore un faux rempart ?

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-