La colère des agriculteurs entendue par le gouvernement  ? Le Parlement européen adopte une nouvelle PAC moins verte

Auteur(s)
France-Soir avec AFP
Publié le 25 avril 2024 - 11:01
Image
agriculture
Crédits
Unsplash
Unsplash

Votée à une large majorité d’eurodéputés, la Politique agricole commune (PAC) se voit révisée afin d’assouplir les normes environnementales et ainsi juguler la colère des agriculteurs. Ce mercredi 24 avril, le Parlement européen approuve la révision de la PAC dans l’espoir de répondre aux demandes des agriculteurs après les manifestations qui ont sévi dans le secteur.  

Le vote a été effectué dans le cadre d’une procédure d’urgence afin de tempérer les colères des agriculteurs. Témoin d’une action efficace rare de la part du Parlement européen, le vote mène même à une large majorité favorable à la révision de cette loi agricole, avec 425 votes favorables, 130 oppositions et 33 abstentions. Dernière session plénière avant les élections de juin, un regain d’efficacité motive les eurodéputés à se montrer clément.  

Les ONG écologistes lésées, la Commission européenne avait proposé dès la mi-mars, au cœur des manifestations agricoles, d’assouplir, voire même de supprimer certains critères parmi les plus « verts » de la nouvelle PAC. Mise en place en 2023, des révisions sont déjà nécessaires dans l’urgence. Le nouveau texte permettrait alors de cesser l’obligation de laisser au moins 4% des terres arables en jachères ou en surfaces non-productives (bosquets, haies, mares, etc), qui suscitait de vives critiques de la part des organismes agricoles. L’obligation de rotation des cultures serait elle aussi révisée, admettant d’être remplacée par le procédé de la « diversification ». Lors d’épisodes climatiques extrêmes, les dérogations seront par ailleurs possibles afin d’éviter les pénalités.  

La membre du PPE Anne Sander salue « une réponse concrète au ras-le-bol des agriculteurs qui n’en peuvent plus de ce millefeuille administratif ». Le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau salue lui aussi ce geste, affirmant par un point qui peut interroger que la France aurait été « à la pointe du combat pour la simplification des règles européennes ». Les résidents français n’ont pourtant pas tendance à retenir de leur pays une volonté de simplicité législative.  

Des membres de la gauche ainsi que Les Verts sont bien moins enthousiastes face à une telle mesure.  

« Cette initiative sape les stratégies de l’UE en matière de climat, de biodiversité et de protection des sols » affirme Benoît Biteau. Il avance que « Aujourd'hui, plutôt que de faire le constat que le dérèglement climatique menace à la fois la souveraineté alimentaire et la compétitivité de l'agriculture, on est en train d'effacer toutes les mesures qui permettaient justement de préserver ce qui peut demain être le socle de la compétitivité du revenu et de la souveraineté alimentaire. Il faudrait au contraire que l'on accélère le mouvement pour les préserver de tout cela et au moins rémunérer les agriculteurs pour qu'ils puissent continuer à produire. » 

L’heure est cependant à l’efficacité, ainsi après l’approbation formelle de la loi par le Conseil, elle sera publiée au Journal officiel de l’UE, lui permettant d’entrer immédiatement en vigueur.  

À LIRE AUSSI

Image
Dubai
Le déluge à Dubaï lié à une opération ratée d'ensemencement des nuages ?
Depuis le début de la semaine, des inondations records sévissent dans la ville désertique et sont largement relayées sur les réseaux sociaux. Les précipitations représ...
18 avril 2024 - 12:33
Société
Image
épandage
Les parcelles bio augmentent l’épandage de pesticides
Une étude californienne publiée ce jeudi 21 mars dans la revue scientifique Science fait état des effets indésirables de l’agriculture biologique. En effet, des pestic...
25 mars 2024 - 14:40
Société
Image
Papier OFB
L’OFB, cette police de l’environnement contestée par les agriculteurs
ENVIRONNEMENT - L'Office français de la biodiversité, ou OFB, incarne la pression réglementaire. Ses contrôles sont jugés abusifs par les agriculteurs, qui dénoncent u...
01 février 2024 - 12:20
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Blair
Tony Blair : de Bagdad à Davos, du caniche de Bush à un ersatz de Schwab
PORTRAIT CRACHE - Après avoir traîné son flair politique façon caniche de Bush sur les champs de bataille irakiens, Tony Blair, l'avocat devenu Premier ministre a su t...
15 juin 2024 - 10:45
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.