Le passe sanitaire passe de travers : boycott à la Foire de Tours

Le passe sanitaire passe de travers : boycott à la Foire de Tours

Publié le 06/07/2021 à 15:23
Foire de Tours / FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Depuis le vendredi 2 juillet se tient la Foire de Tours, qui fête ses 100 ans cette année. Présentée comme "un espace commercial, convivial et festif, le plus grand rendez-vous de la région pour rencontrer des professionnels dans de nombreux secteurs d’activités, découvrir de nouveaux produits ou services", la Foire a cependant connu un lancement laborieux.

Et pour cause, le passe sanitaire avait été imposé la veille de l'ouverture, et cela en a surpris plus d'un, clients comme commerçants. Aussi, pour la première journée de la foire, seuls 4 % des effectifs ont été remplis. Nombreux furent les clients à faire demi-tour à l'entrée, malgré les barnums de tests PCR mis en place. Les commerçants quant à eux, qui ont investi plusieurs milliers d'euros pour être présents, ont été contraints de s'acheter des produits entre-eux pour s'entraider. Au moins, ils ne se bousculaient pas dans les allées.

Finalement, après que plusieurs des 300 exposants ont grondé, le passe a été levé vendredi soir : "Vous faites 50 mètres, vous rentrez dans la fête foraine ou à Ikea sans que personne ne vous demande rien" ; "On paie quand même de grands frais pour faire découvrir nos produits, et c'est notre première foire depuis un an et demi" ; "Un couple de personnes âgées a fait le test à 9h. À 12h, elles ont brandi leur papier pour dire "ça y est, on a le pass, on peut entrer". Elles ont dû attendre trois heures pour avoir une réponse..."

Pas peu fier de sa victoire, voilà ce qu'affiche le site web de la Foire à présent :

Quelle est la morale de cette histoire ?

Dire "non" est aussi une option, à l'heure où l'on parle déjà de généralisation du passe sanitaire.

Voir aussi : Loïc Hervé, sénateur : "le pass sanitaire, ce n'est pas possible, c'est une question de principe"

Alors que la campagne de vaccination avance, loin de remplir toutes ses promesses de "retour à la vie normale", l'économie elle aussi montre ses failles et chacun se rend compte qu'il va falloir réparer les pots cassés, ne serait-ce que pour continuer à vivre décemment. Aussi, les commerçants veulent reprendre le travail dans des conditions normales, et les citoyens eux, veulent les aider sans être contrôlés.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"STOP au passe sanitaire"

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-